FootballSport

Suspension de l’AFI : Cyrille Domoraud réagit, « il ne faut pas que le football en Côte d’Ivoire soit un vecteur de division… »

L’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI) a été suspendue avec effet immédiat ce jeudi 23 dans un courrier de la FIFPRO. Cyrille Domoraud, président de l’Association, n’a pas attendu belle lurette pour réagir. En effet, pour l’ancien défenseur des Éléphants, il ne faut pas que le football en Côte d’Ivoire soit un vecteur de division.

L’élection à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) fait couler beaucoup d’encre actuellement en terre éburnie. Hier, l’AFI s’est vu être sanctionnée avec effet immédiat par la Fédération Internationale des Associations de Footballeurs Professionnels (FIFPRO). Responsable de l’association, l’ancien capitaine des Éléphants, Cyrille Domoraud a rapidement réagi à cette punition. 

Publicité

C’est via sa page Facebook que l’ex-joueur du Milan AC s’est exprimé. Selon l’ancien coéquipier de Kalou Bonaventure et Zokora Didier, l’AFI a toujours respecté ses engagements.  

« l’AFI, est une association de joueurs, autonome, forte et respectueuse de ses engagements . Il n’y a rien d’impossible, à condition de travailler en bonne entente. C’est aussi, bien évidemment, notre volonté. Contribuer à améliorer les conditions des footballeurs en Côte d’Ivoire, tel est notre objectif, » a précisé Cyrille Domoraud.

L’ancien défenseur central ivoirien a aussi invité les acteurs du football ivoirien à ne pas se diviser : « De ce fait, il ne faut pas que le football en Côte d’Ivoire soit un vecteur de division, mais plutôt un facteur de cohésion et de paix pour le développement du football ivoirien ». C’est aussi, bien évidemment, notre volonté. » A-t-il conseillé.

Précisons que l’AFI a été suspendue par la FIFPRO pour avoir parrainé Idriss Diallo au lieu de Didier Drogba, membre fondateur et vice-président de ladite association.

Tags

Boa Jules

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer