AfriquePolitiqueSénégal

« Tant qu’il y aura des injustices et des inégalités aussi fortes, il n’y aura jamais de stabilité mondiale» déclare Macky Sall

Mercredi dernier, le président sénégalais a lancé un appel pour un soutien au développement de l’Afrique. Présidant la cérémonie d’ouverture de la revue à mi-parcours de l’Ida, il a fait une remarque, à l’endroit des responsables de la Banque mondiale et des pays donateurs que si l’Afrique marche, c’est toute l’économie mondiale qui y gagne.
Le chef d’État affirme que :

Publicité

«Tout le monde y gagne. Tout le monde gagne dans le développement de l’Afrique. Puisque si nous arrivons à vaincre la pauvreté, ce qui est une possibilité absolue, renforcer la part de la classe moyenne qui peut passer de 300 millions à 500 millions bientôt, c’est l’économie mondiale qui va gagner. Parce que c’est autant de consommateurs dans tous les secteurs ».

Macky sall continue en précisant que, si le continent africain continue à vivre en symbiose avec la pauvreté, avec des inégalités et injustices criardes, c’est la paix mondiale qui s’en trouvera toujours menacée :

«Au cas où le continent continue à trainer dans les bas-fonds, sa jeunesse  va continuer à migrer, peut-être pas en Syrie, parce que j’espère que bientôt cette question sera résolue,  mais une autre Syrie va naitre. Parce que tant qu’il y aura des injustices criardes  et des inégalités aussi fortes, il n’y aura jamais de stabilité mondiale. Il ne faut pas se faire d’illusions.

Par conséquent, nous devons plaider pour que ces ressources de l’Ida puissent servir à financer la construction d’infrastructures dans les secteurs essentiels comme les transports, l’énergie, l’assainissement, de la santé, de l’éducation. Mais surtout le nécessaire appui qu’il faut  donner aux plus pauvres », suggère le président sénégalais.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Seneweb.com

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer