Afrique

Tanzanie : un fonctionnaire d’Etat couche avec des femmes mariées…Le président réagit!

Le président tanzanien John Pombe Magufuli a licencié un secrétaire administratif de district lors d’un événement public pour avoir couché avec les femmes mariées. Le président a licencié Mtela Mwapamba du district de Kisarawe le dimanche 28 juin, et l’a immédiatement remplacé par Mwanana Msumi.

S’exprimant lors de l’inauguration télévisée d’un projet d’eau à Kibamba, dans le district de Kisarawe, le chef de l’État a déclaré qu’il avait mis en garde Mwampamba contre ses comportements contraires à l’éthique, mais qu’il n’avait pas changé.

Publicité

« J’ai un de mes administrateurs dont on m’a dit que sa conduite n’est pas conforme à l’éthique requise. Il y a des allégations selon lesquelles il coucherait même avec les femmes mariées. J’ai essayé de l’avertir auparavant mais je pense que cela n’a pas bien fonctionné et qu’il n’a jamais changé », a-t-il déclaré.

M. Magufuli a souligné qu’il était de son ressort de veiller à ce que tous les agents publics servent les citoyens tout en respectant l’éthique et le code de bonne conduite.

« Je veux que vous (les fonctionnaires qui étaient assis) l’informiez qu’à partir d’aujourd’hui, il a été licencié du poste de secrétaire administratif de district. Je veux que vous lui trouviez un autre poste subalterne qu’il pourra gérer mais qu’il ne devrait pas travailler ici. »

Le président a ensuite ordonné au commissaire régional Everist Ndikilo de proposer quelqu’un qui prendrait la relève du fonctionnaire licencié.

Crédit photo : businesslive

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer