Afrique
A la Une

Tchad : l’armée revendique la victoire face aux rebelles après la mort du président Idriss Déby

L’armée tchadienne a revendiqué dimanche la victoire dans la bataille qu’elle a menée pendant des semaines contre les rebelles du nord et qui a conduit à la mort du président Idriss Déby.

Cependant, le groupe rebelle du Front pour le changement et la concorde au Tchad (FACT) a déclaré ne pas être au courant de la fin des combats. Le groupe « fera des commentaires lorsqu’il aura des informations fiables et crédibles », a déclaré le porte-parole du FACT, Kingabe Ogouzeimi de Tapol.

Publicité

Les autorités militaires de transition avaient auparavant déclaré avoir vaincu les rebelles, mais les affrontements se sont poursuivis.

Le conflit et l’instabilité politique générale sont surveillés de près. Le Tchad est une puissance clé en Afrique centrale et un allié occidental de longue date contre les militants islamistes dans la région du Sahel.

Les foules dans la capitale N’Djamena ont applaudi dimanche le retour des soldats du front.

« Le retour triomphal de l’armée aujourd’hui annonce la fin des opérations et la victoire du Tchad », a déclaré à la presse le chef d’état-major général de l’armée, Abakar Abdelkerim Daoud.

Sur une base de l’armée à N’Djamena, des dizaines de rebelles capturés étaient assis au sol en présence de la presse.

Les rebelles du FACT ont traversé la frontière depuis la Libye en avril pour renverser Idriss Déby, dont ils contestaient le règne de 30 ans. La mort de ce dernier au front a plongé le pays dans la crise.

Lire aussi: Tchad : un rebelle explique les circonstances de la mort d’Idriss Deby et la suite des opérations

Publicité 2

Samedi, les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation contre le conseil militaire au pouvoir. Le conseil, dirigé par le fils de M. Déby, Mahamat Idriss Itno, a pris le pouvoir après la mort du président, promettant de superviser une transition de 18 mois vers des élections.

Lire aussi: Tchad/ Général à 37 ans, qui est Mahamat Idriss Déby, qui vient de prendre le pouvoir ?

Les politiciens de l’opposition et la société civile ont dénoncé cette prise de pouvoir comme un coup d’État et ont appelé leurs partisans à descendre dans la rue. Au moins cinq personnes ont été tuées lors d’une manifestation le 27 avril.

Crédit photo : bbc

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page