Technologie

Technologie : Google annonce que vos courriers Gmail sont lus par des applis tierces !

Google vient de confirmer que les courriers Gmail sont consultés par des applications tierces. Après le scandale du Cambridge Analyca, c’est au tour de Google d’affirmer que les informations personnelles de ses utilisateurs sont consultées par d’autres personnes. Cependant, le géant de l’internet rassure et fait comprendre que les courriels lus sont encadrés et se font suivant un processus strict.

C’est à travers un article publié ce mardi que Google informe de cette nouvelle, comme élément de réponse à l’enquête du Wall Street Journal. A travers les lignes, Google explique la manière dont des applications lisent et analysent le contenu des emails.

Publicité
100 millions d’e-mails analysés par jour

Le lundi dernier, le quotidien américain venait de dévoiler que des centaines d’entreprises avaient accès au contenu des emails sur la plateforme Google alors qu’il existe plus 1,5 milliard d’utilisateurs de Gmail. Les logiciels sont en mesure de scanner le contenu des emails et proposer une publicité ciblée. Selon Wall Street Journal, il y aurait 100 millions d’e-mails analysés quotidiennement.

Rassurer les utilisateurs Gmail

A la nouvelle de cette analyse des emails, l’équipe de Google a vite réagi pour rassurer ses utilisateurs. Selon Susan Frey, directrice de la branche Security, Trust & Privacy (Sécurité, Confiance et Vie privée), au sein de Google Cloud des entreprises tierces ont accès aux données des utilisateurs de Gmail.

« Pour être absolument claire : personne chez Google ne lit vos e-mails, excepté pour des cas très spécifiques », laisse-t-elle entendre.

Publicité 2


« La pratique du traitement automatique a entraîné des fausses spéculations sur Google qui pourrait ‘lire’ vos e-mails. Pour être absolument claire : personne chez Google ne lit vos e-mails, excepté pour des cas très spécifiques, lorsque des personnes nous le demandent et nous donnent leur consentement, ou lorsque nous avons besoin de le faire pour des raisons de sécurité, comme enquêter sur un bug ou un abus », fait savoir Susan Frey.

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer