Pas moins de 24 millions de mails supprimés dans 156 pays pour sauver la planète…Explications!

0

Il est finalement prouvé que, plus vous stockez vos mails, plus vous polluez la planète. C’est ce qui amène la start-up Cleanfox à supprimer pas moins de 24 millions de mails dans 156 pays.

Calculée en énergie,cela équivaut à 240.000 kg de CO2 économisés au total. La start-up Cleanfox (nom anglais,mais qui est bien française) a fait ses calculs pour savoir l’énergie que nécessite le stockage des mails.

Publicité

Résultat, pour chaque e-mail stocké, dix grammes de CO2 sont générés par an, précise la start-up dont l’activité est justement de vous débarrasser de tous ces mails qui ne vous servent à rien.

Pas moins de 24 millions de mails supprimés dans 156 pays pour sauver la planète...Explications!

« Comment ces calculs sont-ils possibles? En analysant le contenu des centre de données (ou «data center») où sont stockés tous nos mails, grâce à des nouvelles technologies qui détectent en à peine une minute les mails inutiles que vous recevez chaque jour – de type push ou newsletters – que vous ne lisez pas… et que vous ne lirez jamais. Cela vous épargne de faire vous-même le tri… « , écrit le site le h24 qui cite le co-fondateur de cleanfox faisant une démonstration simple.

« Si je fais 100 km en voiture, je dépense à peu près 20 kg de CO2″, précise Edouard Nattée, cofondateur de Cleanfox, et d’ajouter:  » l’un de nos utilisateurs dont la boîte était pleine à craquer a économisé 200 kg de CO2 en vidant sa boîte. Autrement dit, c’est comme s’il compensait 1.000 km de trajet en voiture, via un simple nettoyage »

Notons que, le réseau professionnel LinkedIn engendre un stockage de mails qui génère en moyenne 1,54 kg d’émissions de CO2 par an. Suivent le géant Google (1,24kg), le site de e-commerce Amazon (1,02kg) et le site de réservation en ligne Booking (0,80kg).

Publicité


« Si vous êtes client de ces marques, il pourrait donc être judicieux de songer à un petit nettoyage d’hiver. Autres chiffres, aussi amusants qu’instructifs: la start-up est également capable de calculer le taux d’ouverture des mails des expéditeurs. Avec les exemples cités précédemment, on peut donc savoir que seuls 16 % des mails de Twitter sont ouverts, 22 % pour LinkedIn, 21 % pour Google, 17 % pour Amazon et 13 % pour Booking! », souligne le co-fondateur de cleanfox

Yao Junior L

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---