AfriqueTechnologie

Téléphonie: Orange et MTN s’unissent pour le mobile money en Afrique

Orange et MTN font du mobile Money un maillon important de leur développement, afin d’offrir aux populations plus de facilités dans leurs transactions. Les deux opérateurs viennent de créer une entreprise commune qui réunira les deux services de mobile money.

Le jeudi 22 novembre dernier, l’opérateur français et l’opérateur sud africain ont annoncé la création de Mowali, une entreprise commune pour permettre l’interopérabilité de leurs services de mobile money. A travers Mowali, Orange et MTN ont pour objectif de faire du mobile Money ” Un moyen de paiement universel en Afrique”

Mowali devrait dans le futur, intégrer d’autres opérateurs exerçant sur le continent. Pour le moment, les 100 millions d’abonnés cumulés des deux opérateurs seront les premiers bénéficiaires.

Publicité

À terme, « Mowali est destiné à permettre l’interopérabilité au-delà des marchés existants de MTN et d’Orange, afin d’en faire bénéficier les 338 millions de clients de mobile money en Afrique ». En effet, Mowali « fonctionne comme une société de services, ouverte à tout fournisseur de mobile money, en Afrique, y compris les banques, les opérateurs de transfert d’argent et les autres fournisseurs de services financiers », informe une commission dont Jeune Afrique a reçu copie.

Mowali permettra « la libre circulation des flux de mobile money entre les comptes, quels que soient le pays et l’opérateur » pour les 338 millions d’abonnés qui utilisent la monnaie électronique en Afrique.

Hartman N’CHO

Photo: CIO mag

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer