À la UneMondePolitique

Twitter/ Elon Musk craint d’être tué à cause de ses révélations sur le fils de Joe Biden

Elon Musk, nouveau propriétaire de Twitter a affirmé que le risque d’un assassinat de sa personne était « assez important ». Musk estime qu’il pourrait être la cible du clan Biden pour avoir dévoilé les manigances des anciens dirigeants de Twitter qui ont tout fait pour empêcher le réseau social de parler des activités mafieuses du fils de Joe Biden.

Lors d’une conversation de deux heures sur Twitter Spaces au cours du week-end passé, Elon Musk a déclaré qu’il ne ferait certainement pas « de défilés de voitures en plein air, permettez-moi de le dire ainsi ». Parce, révèle Musk , « Franchement, le risque que quelque chose de mal m’arrive, ou même d’être littéralement abattu, est assez important ».

« Ce n’est pas si difficile de tuer quelqu’un si vous le vouliez, alors j’espère qu’il ne le fera pas, et le destin sourit à la situation avec moi et cela n’arrivera pas … Il y a certainement un risque là-bas. », a encore affirmé Elon Musk. S’il craint pour sa vie, c’est parce que Musk a pris l’importante décision de dévoiler les tricheries des anciens dirigeants de Twitter.

En effet, Musk a récemment révélé qu’il avait donné à deux journalistes un accès illimité aux communications d’entreprise internes de Twitter, ce qui permettra au public de mieux comprendre comment l’entreprise fonctionnait pendant ses moments les plus controversés.


Ainsi, dans la première version de Twitter Files du journaliste Matt Taibbi, les lecteurs ont un aperçu de la façon dont les dirigeants de la modération de contenu de Twitter ont pris la décision confuse de censurer l’histoire de l’ordinateur portable Hunter Biden du New York Post. Le fils de Joe Biden est accusé par la Russie d’avoir entretenu une entreprise criminelle en Ukraine avec des laboratoires chimiques.

Les anciens dirigeants de Twitter auront tout fait pour masquer ses activités. Or Musk a signalé que sa prise de contrôle de Twitter inaugurera une nouvelle ère pour la plate-forme de médias sociaux, au cours de laquelle les voix politiques ne seront pas réduites au silence et la liberté d’expression sera la plus haute priorité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!