À la UneEuropePolitique

Ukraine/ Bombardement d’un supermarché: comment la France a aidé la Russie à localiser des armes dans le secteur

La Russie a opéré une puissante frappe sur un supermarché en Ukraine, précisément dans la banlieue de Kiev. A première vue, les simples d’esprit pourraient s’offusquer et voir en Vladimir Poutine un homme sans pitié. Pourtant, à l’analyse, et vu la mollesse des condamnations de cette frappe, il y a forcément aiguille sous roche. En fait, la Russie a été aiguillonnée par un reportage d’un média français pour découvrir que ce supermarché avait été transformé en forteresse militaire…

La Russie ne fait rien au hasard dans ses bombardements en Ukraine. Elle vient de le prouver en frappant un supermarché dans la banlieue de Kiev. Selon le médias français, la cible a été pulvérisée avec des véhicules. En sus, sur le parking, un cratère béant de plusieurs mètres de large devant un immeuble de dix étages carbonisé, témoignait de la puissance de la frappe.

Ukraine/ Bombardement d'un supermarché: comment la France a aidé la Russie à localiser des armes dans le secteur
Le reportage qui a attiré l’attention de l’armée russe

Mais pourquoi la Russie a ciblé cette emprise apparemment inoffensive et qui servait a priori à alimenter les populations ? Simplement parce que la Russie a pu enquêter sur le rôle de ce supermarché, à la suite d’un reportage de la chaine française BFM-TV. Le 9 mars 2021, la chaine française était en immersion dans ce supermarché qui servait en fait de cachette à l’armée ukrainienne.

Ukraine/ Bombardement d'un supermarché: comment la France a aidé la Russie à localiser des armes dans le secteur
Le supermarché dont les sous-sols et autres abris regorgeaient d’armes et de véhicules militaires

Mieux, ce supermarché avait une fonction hautement stratégique, militairement parlant. En effet, en lieu et place d’un supermarché, il était devenu le QG Opérationnel des éléments de la Défense Territoriale de Kiev. A ce titre, elle grouillait de soldats et aussi d’armes. « Afin de contrer l’invasion ennemie, plusieurs points stratégiques ont été créés dans la ville. Parmi eux, le QG de la défense territoriale de Kiev qui a été installé dans un centre commercial dont l’adresse est tenue secrète pour des raisons de sécurité évidente.« , disait le reportage de BFM-TV, qui n’avait pas idée que les Russes sauraient.


Ukraine/ Bombardement d'un supermarché: comment la France a aidé la Russie à localiser des armes dans le secteur
Une autre image montre les véhicules militaires bien dissimulés

Les Russes ont donc cherché à savoir quel était ce supermarché non mentionné par le reportage et qui servait de QG aux soldats et civils ukrainiens engagés dans la Défense territoriale. Les recoupements faits, la Russie va attendre que les civils qui travaillent dans le secteur descendent de leur boulot. Sur que le secteur était maintenant peuplé que de quelques combattants, la Russie est entrée en action, nuitamment.

Lire le reportage de BFM-TV du 9 mars: https://www.bfmtv.com/international/guerre-en-ukraine-au-coeur-d-un-qg-de-la-defense-territoriale-a-kiev_AV-202203090102.html

Articles similaires

Un commentaire

  1. Le Mali a vraiment raison de chasser la RFI et France24 de son territoire. Bientôt ces médias quitteront l’Afrique entièrement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page