À la UneEuropePolitique

Ukraine/ La Russie lance des missiles inarrêtables et détruit un dépôt d’armes souterrains

La puissance militaire de la Russie se teste en Ukraine en fonction du choix des cibles militaires à détruire. Le 18 mars, l’armée russe a utilisé pour la première fois son missile hypersonique dénommé Kinjal. Ce missile inarrêtable et indétectable a frappé dans l’ouest de l’Ukraine une cible stratégique.

La Russie a révélé avoir frappé l’armée ukrainienne avec des missiles hypersoniques Kinjal. C’est la première fois que les forces russes emploient ce type d’armes dans la guerre contre l’Ukraine. Le porte-parole du Ministère de la Défense a expliqué les raisons de cette frappe, dans un communiqué.

«Le 18 mars, le complexe aéronautique Kinjal avec ses missiles balistiques hypersoniques a détruit un important entrepôt souterrain de missiles et de munitions de l’aviation de l’armée ukrainienne dans la localité de Deliatine, dans la région d’Ivano-Frankivsk», a annoncé le général Igor Konachenkov cité par l’agence d’État Ria Novosti. A ce jour, ce type de missiles défie tous les système de défense anti-aérienne existant au monde. Il est capable de voler à plus de cinq fois la vitesse du son (Mach 5, soit plus de 6000 km/h).

La frappe a fait de nombreuses victimes militaires et causé des dégâts matériels importants. L’offensive russe entre dans sa quatrième semaine et la Russie multiplie les bombardements sur plusieurs villes ukrainiennes. L’armée est entrée à Marioupol, ville stratégique au sud qui loge le bataille Azov, considéré comme une milice néonazie. Cette milice est accusée de faire des victimes dans les régions séparatistes de Donetsk et Luhansk. Elle est une cible de choix pour Vladimir Poutine et son armée.

Lire aussi: Afrique du Sud/ Le président Ramaphosa accuse l’OTAN d’avoir provoqué la guerre en Ukraine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page