À la Une International Politique

Ukraine / La Russie lance une pluie de bombes sur la capitale et plusieurs autres villes

POUTINE

La Russie a mené des frappes dans plusieurs régions ukrainiennes tôt ce matin, dont la capitale Kiev, le port de la mer Noire d’Odessa et la ville de Kharkiv, ce qui a entraîné l’arrêt de l’approvisionnement en électricité, ont annoncé des responsables régionaux.

L’attaque a été menée sur plusieurs cibles dans des villes s’étendant de Jytomyr, Vinnytsia et Rivne à l’ouest jusqu’à Dniepr et Poltava dans le centre de l’Ukraine, rapporte TASS. Dans la capitale, le maire de Kiev a fait état de plusieurs explosions consécutives aux frappes russes. Une partie de la ville est déjà privée d’électricité du fait d’un incendie dans une centrale.

A cette heure, la centrale thermique continue de brûler à Kiev et de nouvelles explosions retentissent dans la ville La centrale CHPP-5 a été touché par des missiles russes au petit matin. Le maire de la ville signale une nouvelle explosion dans le quartier Svyatoshinsky. Dans le même quartier de Svyatoshinsky, la défense aérienne ukrainienne a de nouveau tenté d’abattre une roquette, et ses fragments sont tombés dans un immeuble résidentiel.

Dans la région de Lviv, une frappe russe a tué au moins quatre civils – deux hommes et deux femmes, a annoncé le gouverneur régional. La ville de la région de Kharkiv, non loin de la frontière avec la Russie, a été également durement touchée, plus de quinze fois. Plus au centre-est, la centrale nucléaire de Zaporijjia est privée de courant. Les Ukrainiens affirment que les Russes ont aussi bombardé dans la zone.


Cette fois, les Russes semblent avoir frappé et atteint presque tous leurs objectifs. Cependant, La défense anti-aérienne ukrainienne dit avoir réussi à abattre « 34 missiles » sur 81 ainsi que quatre drones explosifs Shahed de fabrication iranienne sur huit. C’est ce qu’a indiqué le général Valery Zaloujny sur Telegram. Cette nouvelle salve de missiles russes intervient au moment où la ville de Bakhmut est soumise à un assaut de plus en plus décisif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *