À la Une Europe Politique

Ukraine / Plus de 100 missiles russes frappent Kiev et d’autres villes: d’énormes dégâts…

L’Ukraine a fait face aujourd’hui à une autre vague intense de bombardements russes, tuant au moins une personne. C’est ce qu’annoncent les autorités ukrainiennes qui parlent de la plus grande attaque des infrastructures énergétiques du pays en neuf mois de guerre.

L’Ukraine affirme ce soir avoir vu la plus forte vague de frappes de missiles sur les infrastructures en près de neuf mois de guerre, avec plus de 100 roquettes lancées. Des frappes ont plu sur Kyiv, Lviv et Rivne à l’ouest, Kharkiv au nord-est, Kryvyi Rih et Poltava, Odessa et Mykolaïv au sud et Zhytomyr au nord. La situation a été qualifiée de « critique » par les responsables ukrainiens, tandis que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a averti plus tôt qu’elle n’était peut-être pas terminée.

L’électricité a été coupée dans des zones de plusieurs villes, dont Kyiv, Lviv et Kharkiv, et l’opérateur du réseau national a annoncé des pannes d’électricité d’urgence dans les régions du nord et du centre, ainsi qu’à Kyiv. Le maire de Lviv a déclaré que 80% de la ville n’avait pas d’électricité, donc l’éclairage, l’eau et le chauffage étaient coupés. 

Les autorités municipales de Vinnytsia, dans le centre-ouest de l’Ukraine, ont reçu l’ordre de s’approvisionner en eau suite aux dommages causés à une station de pompage.  « Il s’agit du bombardement le plus massif du système électrique depuis le début de la guerre », a déclaré le ministre de l’Energie Herman Halushchenko. 


Le plus grand fournisseur de téléphonie mobile du pays a mis en garde contre d’éventuelles pannes de signal et le système de transport a subi des perturbations dans plusieurs domaines. Des pannes de courant ont été constatées dans tout le pays, la moitié de celles de la capitale de Kyiv étant sans électricité – et les lignes électriques étant tombées en panne. Des bombardements en plein sommet du G20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *