À la UneEuropePolitiqueRussie

Ukraine-prétendu centre commercial bombardé/ Poutine prévient: « Nous avons toutes les possibilités de… »

Vladimir Poutine rejette fermement les accusations de l’Occident qui allègue que l’armée russe a frappé un centre commercial dans la ville de Krementchouk. Lors d’une conférence de presse au Turkménistan, Vladimir Poutine a nié les accusations contre son armée. Cependant, il a tenu à faire savoir à ses adversaires que les Russes sont bien au courant de leurs manœuvres en Ukraine.

En conférence de presse aujourd’hui, Vladimir Poutine écarte toute responsabilité de son armée dans un prétendu bombardement d’un centre commercial en Ukraine. Le président Vladimir Poutine a donc balayé du revers de la main toute responsabilité de l’armée russe dans une frappe qui a fait au moins 18 morts, selon Kiev dans un centre commercial bondé à Krementchouk, en Ukraine.

« Notre armée ne frappe aucun site d’infrastructure civile. Nous avons toutes les possibilités de savoir où se trouve quoi », a déclaré le président Vladimir Poutine, lors d’une conférence de presse à Achkhabad, la capitale turkmène. Vladimir Poutine s’inscrit donc en faux devant les accusations et condamnations de l’Occident.

C’est absolument une réponse à tous ceux qui comme le Pape François ont condamné ce prétendu bombardement d’un centre commercial, sans entendre la version de la Russie incriminée par les médias mainstream au service de l’Occident. Vladimir Poutine est en tournée dans les pays alliés de la Russie. Peut-être va-t-il les informer que la guerre sera longue et qu’elle peut impliquer un conflit mondial….

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page