À la UneMonde

Un ministre afghan devient coursier à vélo en Allemagne

Un ancien ministre de la Communication du gouvernement afghan est devenu coursier à vélo dans la ville orientale de Leipzig après avoir déménagé en Allemagne pour une vie meilleure.

Sayed Sadaat a déménagé en Allemagne en décembre dernier dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Publicité

Il a déclaré que certaines personnes chez lui en Afghanistan l’avaient critiqué pour avoir accepté un tel poste après avoir servi dans le gouvernement pendant deux ans. Il a quitté ses fonctions en 2018, rapporte Reuters.

Un ministre afghan devient coursier à vélo en Allemagne

Mais l’ancien ministre de 49 ans qui a la double nationalité anglo-afghane a déclaré: « Je n’ai aucune raison de me sentir coupable ».

Il avait quitté le gouvernement afghan en raison de désaccords avec des membres du cercle présidentiel, a-t-il déclaré selon Reuters.

« J’espère que d’autres politiciens suivront également le même chemin, en travaillant avec le public plutôt que de simplement se cacher », a-t-il ajouté.

Bien qu’on se soit moqué de Sadaat pour son départ pour un travail de livraison, ceux qui sont à la maison espèrent maintenant partir après que les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan.

Un ministre afghan devient coursier à vélo en Allemagne

La famille et les amis de Sadaat espèrent rejoindre les milliers d’autres sur les vols d’évacuation ou essayer de trouver d’autres itinéraires pour sortir de l’Afghanistan.

Sadaat a déclaré qu’il avait choisi de s’installer en Allemagne parce qu’il s’attendait à ce qu’il ait un avenir économique meilleur et un rôle de premier plan dans les secteurs des télécommunications et de l’informatique à long terme.

Publicité 2

Pourtant, même avec ses antécédents, Sadaat a eu du mal à trouver un emploi en Allemagne correspondant à son expérience.

Un ministre afghan devient coursier à vélo en Allemagne

Diplômé en informatique et en télécommunications, Sadaat espérait trouver du travail dans un domaine connexe. Mais sans aucune connaissance de la langue, ses chances étaient minces.

« La langue est la partie la plus importante », a déclaré Sadaat.

Chaque jour, il fait quatre heures d’allemand dans une école de langues avant de commencer un quart de soir de six heures à livrer des repas pour Lieferando, où il a commencé cet été.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page