Divers

Un policier New-Yorkais donne l’ordre de tirer sur 50 cent. Le rappeur réagit !

La police de New York enquête sur des allégations selon lesquelles des policiers auraient reçu l’ordre de tirer sur 50 Cent « à vue ».

L’inspecteur adjoint Emanuel Gonzalez, commandant du 72e commissariat de Brooklyn, aurait donné cet ordre en juin 2018 lors d’un briefing pendant lequel la présence du rappeur à un match de boxe du NYDP avait été évoquée.

Publicité

 

Selon le site TMZ, le policier avait des problèmes avec le chanteur et avait porté plainte pour harcèlement affirmant que 50 Cent l’avait menacé sur Instagram. Le rappeur avait également accusé l’officier d’avoir tenté d’extorquer le propriétaire d’un de ses clubs.

« Maintenant, je regarde les flics différemment”, a-t-il écrit sur Twitter, ajoutant : « Ce qui est triste, c’est que cet homme a encore un insigne et une arme.

Un policier New-Yorkais donne l’ordre de tirer sur 50 cent. Le rappeur réagit !

« Je prends cette menace très au sérieux et je consulte mon avocat quant à la suite ».

Il a également partagé la photo du policier, affirmant que la sécurité de la ville de New-York est menacé.

 

Publicité 2


La police de New York a confié à Sky News que « l’affaire est en cours d’enquête ».

Roy Richter, président de la NYPD Captains Endowment Association, a déclaré à CNN que les allégations contre M. Gonzalez étaient « complètement fausses ».

« C’est 50 Cent qui a mis en danger la sécurité de l’inspecteur et de sa famille en publiant un tweet menaçant qui appelait à la violence l’année dernière », affirme Roy Richter.

Crédit photo : skynews

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer