Société

Cameroun: un réseau de trafiquants de sang humain démantelé

A Douala, la pauvreté des populations est grandissante et l’une des conséquences est que plusieurs personnes se livrent à certaines activités illicites comme la vente et le trafic du sang humain pour survivre. C’est ce que vient de découvrir certains éléments des forces de l’ordre de la ville.

Mercredi dernier, quelques éléments de la police ont réussi à mettre la main sur un réseau de trafiquants de sang humain à douala au quartier kotto dans l’arrondissement de douala 5ème.

Publicité

Selon plusieurs sources concordantes, les trafiquants qui appartenaient au corps médical de la ville prélevaient clandestinement du sang humain sur des personnes. Et ces personnes sur qui le sang est prélevé perçoivent la modique somme de 6500 FCFA. Une pratique peu orthodoxe qui se fait dans des lieux tenus secrets.

Le sang prélevé sans examens médicaux au préalable est ensuite remis à certains établissements hospitaliers. L’on suppose que c’est en remettant le sang dans les centres hospitaliers que les examens sont faits pour voir s’il peut être utilisé.

Nos confrères de koaci et de actucameroun indiquent que certains membres de ce réseau appartiennent à certains établissements hospitaliers de la ville de Douala. certains observateurs expliquent que plusieurs centres hospitaliers subissent la pénurie de sang dans leur banque. C’est peut être ce qui explique la présence de ce type de réseau.

Pour l’heure, l’on ignore exactement depuis quand ce réseau fonctionnait au quartier koto. Mais ce que l’on sait pour le moment, c’est que ce réseau commençait déjà à gagner du terrain dans ce quartier de Douala. C’est peut être ce qui a mis la puce à l’oreille des forces de l’ordre.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page