DiversSociété

Une femme de 20 ans tue sa coépouse avec un pilon

La police de l’État de Bauchi au nord du Nigeria a arrêté une femme de 20 ans identifiée comme Maryam Ibrahim pour avoir tué sa coépouse, Hafsat Ibrahim, dans le village de Gar, dans l’État de Bauchi, le 22 novembre.

Dans un communiqué publié, le porte-parole du commandement de la police d’État, Ahmed Walil, a déclaré que le mari de la suspecte est celui qui a signalé l’incident à la police.

Le 22 novembre 2022 vers 18h00, un certain Ibrahim Sambo, homme (40 ans) du quartier Pali du village de Gar, Alkaleri LGA, est venu au siège de la police divisionnaire de Maina-maji et a signalé que le même jour vers 12h00, sa deuxième épouse, Maryam Ibrahim (20 ans) de la même adresse armée d’un pilon est entrée dans la chambre de sa première femme, Hafsat Ibrahim (32 ans), de la même adresse et l’a frappée avec le pilon sur la tête. En conséquence, la victime a été grièvement blessée et a été évacuée vers un centre de soins de santé primaires du village de Gar où elle a été déclarée morte par le médecin.  Dès réception du rapport, une équipe de détectives rattachés au commandement a arrêté la suspecte. Au cours de l’interrogatoire, la suspecte a volontairement avoué le crime. Elle a révélé que le mardi 22 novembre 2022 vers 11h00, la défunte (Hafsat Ibrahim) a envoyé son fils, Abdulaziz Ibrahim (5 ans) avec un morceau de viande frite connu sous le nom de (Tsire) pour lui donner (Maryam). Après avoir mangé la viande, elle a commencé à se sentir anormale et elle a ensuite vomi la viande.

Par la suite, elle (la suspecte) a appelé une certaine Faiza Hamisu, femme vivant à la même adresse, l’épouse du frère cadet de son mari, et lui a dit exactement ce qui s’était passé. Elle ajouta que ladite Faiza lui avait dit que c’était probablement un ulcère ; puis lui a donné un médicament contre l’ulcère”.


Wakil a déclaré que la suspecte s’était rendue de manière provocante dans sa cuisine, avait pris un pilon et était entré dans la chambre de la première femme pendant qu’elle dormait et l’avait frappée à la tête, entraînant sa mort. Il a dit qu’elle sera traduite en justice dès que l’enquête sera terminée.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!