DiversSociété

Une femme qui « déteste le mariage » empoisonne son mari

Le commandement de la police de Borno au Nigeria a arrêté une femme âgée de 25 ans, Fatima Abubakar, pour avoir tué son mari, Goni Abbah avec du poison.

Le commissaire de police, M. Abdu Umar, qui a révélé l’incident aux journalistes de Maiduguri, le dimanche 30 octobre, a déclaré que la suspecte avait été arrêtée le 19 octobre par des policiers. 

Umar a déclaré que la victime, qui était l’imam en chef de la région, est revenue de la mosquée lorsque la suspecte, qui était la deuxième épouse, aurait mélangé du poison dans sa nourriture. 

Le commissaire a expliqué que dès que Goni a commencé à manger, son état s’est détérioré. Selon lui, la victime a été immédiatement transportée à l’hôpital spécialisé d’État où il a reçu des soins médicaux d’urgence, mais malheureusement, il est décédé plus tard lorsqu’ils sont rentrés chez eux.

Le commissaire de police a immédiatement déployé des hommes du Département des enquêtes criminelles et du renseignement pour arrêter la suspecte après que l’incident a été signalé par la famille de la victime au poste de police. Il a noté qu’à l’arrivée de la police, ils ont vu un grand nombre de jeunes en colère dans le quartier qui ont pris d’assaut le domicile de la victime avec l’intention de lyncher la suspecte, mais la police a réussi à maîtriser la situation. Il a ajouté que la suspecte, dans sa déclaration, avait avoué le crime présumé, notant qu’elle avait acheté le poison lundi au marché alors qu’elle avait déjà décidé de le tuer.

Le chef de la police a déclaré que l’affaire avait été enregistrée comme homicide volontaire au bureau du directeur des poursuites publiques avant qu’elle ne soit traduite en justice.


La suspecte, Fatima, a déclaré aux journalistes qu’elle avait tué son mari avec du poison parce qu’elle en avait assez du mariage. « Je n’ai jamais voulu le mariage. Goni était mon deuxième mari, je me suis séparée de mon premier mari parce que je déteste le mariage », a-t-elle déclaré. « Chaque fois que je me réveille avec le fait que je suis mariée, ça me fait chier. À un moment donné, j’ai dû courir vers mes parents pour exiger la fin du mariage, mais ils m’ont toujours renvoyée en me demandant d’être patiente. »

« À un moment donné, deux mois après avoir donné naissance à mon enfant, je me suis enfuie et j’ai dormi dans un bâtiment inachevé pendant environ deux semaines. Je suis ensuite retournée chez mon mari. Ce n’est pas qu’il ne me traite pas bien, nous ne nous disputons pas non plus. Nous sommes deux dans la maison, je suis sa deuxième femme et je suis mariée avec lui depuis 2021. Mais je déteste quand un homme s’approche de moi. Je ne sais pas vraiment ce qui ne va pas chez moi. Même maintenant que je vous parle, je n’ai pas vraiment l’impression d’être celle qui l’a tué », a-t-elle ajouté en fondant en larmes.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!