DiversEuropeFrance

Une hôtesse attrapée en pleine partie de jambes en l’air avec un client lors d’un vol

D’après le site rtl.fr Une hôtesse de l’air d’une compagnie de la péninsule arabique qui se prostituait en plein vol depuis 2 ans. Cette dernière a été prise en flagrant délit. Elle a été surprise en train de faire l’amour dans les toilettes de la première classe.

Publicité

En effet, cela fait deux ans, que cette hôtesse donnait rendez-vous à ses passagers les plus riches lors de vols entre le Moyen-Orient et New York. Une fois les hublots fermés, à 10.000 mètres d’altitude, elle offrait le repos du guerrier à ces hommes d’affaires épuisés par le ‘jet lag’.

Des amours tarifées. L’hôtesse offrait ses services pour le montant de 2.000 euros. C’est le prix fort pour goûter au **** à haute altitude, traverser en extase les turbulences, terminer en looping et paisiblement atterrir quelque part. L’hôtesse a été surprise avec un client au-dessus de l’Atlantique, pas loin du triangle des Bermudes. Elle a été licenciée. En deux ans elle aurait accumulé 880.000 euros.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

15 commentaires

  1. he oui ! comme on dit,toutes experiences est bonne a vivre et avec les turbulences,pas moyen que le client fasse plus d‘une minute parce que le plaisir est multiplie par 10.

  2. c’est le feu rouge clignotant!!signe d la venue du seigneur!ce qui arriva du temps de noé et de lot,arriverra de même!!!maranatha, es-tu prêt(e)?

  3. Cest une bonne affaire. Elle les aident à réaliser leur fantasme moyennant un petit encouragement. Je ne vois pas où est le mal. Vas y ma grande. Tu as redefini les expressions “s ‘envoyer en l ‘air” et “monter au septième ciel.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer