À la UneSociété

Une influenceuse ghanéenne extradée aux Etats-Unis pour une arnaque de 2 millions de dollars

L’influenceuse ghanéenne des médias sociaux Mona Faiz Montrage, populairement connue sous le nom de Hajia4Reall, a été extradée du Royaume-Uni vers les États-Unis pour avoir prétendument escroqué plus de 2 millions de dollars à des hommes et des femmes américaines célibataires, ont annoncé lundi les procureurs fédéraux.

Mona Faiz Montrage, 30 ans, d’Accra, au Ghana, a comparu devant le tribunal fédéral de Manhattan lundi pour son implication présumée dans une série de stratagèmes amoureux ciblant des personnes âgées vivant seules, ont déclaré les procureurs.

Une influenceuse ghanéenne extradée aux Etats-Unis pour une arnaque de 2 millions de dollars

5

Elle a plaidé non coupable des accusations et devrait être libérée dans les prochains jours avec une caution de 500 000 $ avec suivi GPS via un moniteur de cheville, a confirmé son avocat à The Post.

L’influenceuse a été impliquée avec un groupe d’escrocs d’Afrique de l’Ouest qui ont usé de fausses identités pour faire croire aux gens qu’ils étaient en relation avec eux en utilisant des e-mails, SMS et messages sur les réseaux sociaux, ont déclaré les autorités fédérales.

Les escrocs auraient demandé alors aux victimes de les transférer de l’argent sous de faux prétextes – par exemple pour aider à déplacer de l’or vers les États-Unis depuis l’étranger, pour résoudre de fausses enquêtes du FBI et des paiements pour aider de faux officiers de l’armée américaine en Afghanistan, selon des documents judiciaires.

Une influenceuse ghanéenne extradée aux Etats-Unis pour une arnaque de 2 millions de dollars

Montrage, dans un cas, aurait dupé une victime en lui envoyant 89 000 $ par 82 virements électroniques sous prétexte d’aider la ferme de son père au Ghana, selon les documents judiciaires.

Elle a trompé la personne en lui faisant croire que le couple était marié avec un certificat de mariage tribal après une série de conversations téléphoniques utilisant sa véritable identité, selon le dossier.

Montrage a également reçu de l’argent de plusieurs autres personnes qui ont été escroquées par des arnaqueurs de son réseau, selon les procureurs.

Une influenceuse ghanéenne extradée aux Etats-Unis pour une arnaque de 2 millions de dollars

Au total, Montrage a rapporté 2 millions de dollars de fonds que le groupe a arraché aux victimes sur les comptes bancaires qu’elle avait dans le Bronx et ailleurs, dont un ouvert au nom de 4Reall Designs, une prétendue entreprise de vêtements.

Elle aurait ensuite blanchi l’argent volé à d’autres membres de l’entreprise, selon l’acte d’accusation.

« Comme allégué, Mona Faiz Montrage était membre d’un complot criminel qui ciblait les Américains âgés par le biais d’escroqueries amoureuses », a déclaré le procureur américain de Manhattan, Damian Williams, dans un communiqué. « Ces escroqueries peuvent être à la fois financièrement et émotionnellement dévastatrices pour les victimes vulnérables. »


1

« Grâce aux efforts de nos partenaires chargés de l’application des lois, Montrage a été arrêté à l’étranger et a été amené aux États-Unis pour faire face à la justice », poursuit le communiqué.

L’influenceuse des médias sociaux – dont le compte Instagram figurait parmi les 10 les plus suivis au Ghana – a été arrêté le 10 novembre 2022 au Royaume-Uni pour complot présumé et emmené aux États-Unis vendredi.

Elle est accusée de fraude électronique, de blanchiment d’argent, de réception d’argent volé et de complot. Elle risque jusqu’à 20 ans de prison si elle est reconnue coupable du chef d’accusation.

L’avocat de Montrage, Adam Cortez, a déclaré au Post : « Pour le moment, tout ce que nous savons, c’est qu’il y a six victimes présumées et seulement deux ont eu affaire à une femme et une seule d’entre elles prétendent avoir eu affaire à Mme Montrage. »

Cortez a déclaré qu’il ne pouvait pas commenter davantage jusqu’à ce qu’il reçoive plus d’informations et de preuves des procureurs.

L’avocat a déclaré que sa cliente ne pouvait voyager que dans certaines parties de New York et du New Jersey en attendant son affaire.

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page