Divers
A la Une

Une Ougandaise vivant dans une « extrême pauvreté » en Écosse retrouvée morte à côté de son fils mal nourri

Une Ougandaise qui vivait dans une extrême pauvreté en Écosse a été retrouvée morte à côté de son bébé mal nourri dans un appartement de Glasgow.

Mercy Baguma, une réfugiée ougandaise, a été retrouvée morte par la police samedi, 22 août, après que ses amies ont signalé qu’elles ne l’avaient pas vue depuis le mardi 18 août.

Publicité

Selon GlasgowLive, le petit garçon a été transporté d’urgence à l’hôpital pour y être soigné, mais il est sorti hier.

GlasgowLive rapporte que Mercy a perdu son emploi après l’expiration de son séjour au Royaume-Uni  parce qu’elle n’était plus autorisée à travailler, elle comptait sur ses amis et des organisations caritatives pour survivre.

S’exprimant sur ce triste événement, Robina Qureshi, de directeur de l’ONG Positive Action in Housing, a déclaré :

« C’est la troisième tragédie qui touche les réfugiés de la ville en autant de mois. Mercy a contacté notre organisation caritative le 11 août et a déclaré qu’elle ne recevait aucune aide financière, mais qu’elle avait déjà fait une demande auprès de MigrantHelp.

Si elle avait survécu, elle aurait été une priorité pour un paiement de crise de notre Fonds d’aide d’urgence comme des centaines d’autres laissés démunis par le système d’asile. La question demeure : pourquoi laisse-t-on les mères et les bébés souffrir de faim dans cette ville, pourquoi laisse-t-on les organisations caritatives et les bénévoles ramasser les morceaux ?

La société a-t-elle autre chose à dire à ce sujet que de dire qu’ils sont une ponction sur la société ? Le fait est qu’il n’y a pas de filet de sécurité si vous êtes un réfugié ou un migrant. Vous vous retrouvez dans le dénuement et sans ressources. Et vous êtes réduit au silence par la rhétorique d’extrême droite pour avoir été forcé de demander de l’aide.

Cette mère serait-elle en vie si elle n’était pas forcée de quitter son emploi par ce système cruel qui vous empêche de travailler et de payer votre passage parce qu’un bout de papier indique que votre autorisation de séjour a expiré ?

Publicité 2

Je suis sûr que le fils de Mercy voudra poser cette question et d’autres encore une fois qu’il sera assez âgé. »

Une amie de Mercy a lancé un GoFundMe afin de collecter des fonds pour son fils et pour couvrir les frais de son enterrement.

Crédit photo : metro

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page