Afrique

Une statue de pharaon mise aux enchères à Londres, les égyptiens en colère

La statue de Toutankhamon, l’enfant roi, sera mise aux enchères ce jeudi 4 juillet à Londres, malgré la colère des égyptiens qui estiment que l’œuvre « a été volée ».

Selon l’AFP, l’ancien ministre égyptien des antiquités Azahi Hawass a expliqué que la sculpture a « quitté l’Egypte dans les années 1970 parce qu’à cette époque, d’autres objets anciens de la même nature ont été volés au temple Karnak », à Louxor.

Publicité

Cette statue révèle l’histoire d’un petit enfant orphelin qui se retrouve dieu sur terre, héritier d’un père mythique (Akhenaton), qui a laissé l’image la plus extraordinaire. Il devint roi à l’âge de neuf ans et meurt à 18 ans. Son ancien général (Horemheb) a fait effacer son nom pour qu’il soit oublié. En son temps, Toutânkhamon n’était pas considéré comme un grand pharaon en raison de son règne qui n’a pas duré. Le 4 novembre 1922, un archéologue britanique a découvert sa sépulture qui demeure célèbre.

La tête en quartzite brun de 28,5 cm de haut, vieille de plus 3.000ans est estimée à plus de 4,5 millions d’euros (environ 3 milliards de Fcfa).

Dans un communiqué, le ministère égyptien des Affaires étrangères et des antiquités a regretté que la vente aux enchères ait lieu malgré « les demandes égyptiennes légitimes » concernant l’obtention des certificats d’acquisition des œuvres « ces dernières semaines ».

Sandra Kohet

 

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer