USA

USA: Plus de 100.000 personnes en faveur d’une pétition d’Obama faisant du ‘Black Lives Matter’ un groupe terroriste

Une pétition en ligne du Président américain, Barack Obama visant à classer la campagne et le mouvement ‘Black Lives Matter»comme une organisation terroriste a recueilli plus de 100.000 signatures.
Cela fait suite à la mort des 5 policiers tués à Dallas, après que deux hommes noirs Alton Sterling et Philando Castille aient été abattus par des agents de police.

Publicité

La pétition, hébergé sur le site whitehouse.gov, a été créé un jour avant l’attaque de la police de Dallas.
La pétition déclare:
«Le terrorisme est défini comme« l’utilisation de la violence et de l’intimidation à la poursuite des objectifs politiques “. Cette définition est la même définition utilisée pour déclarer ISIS et d’autres groupes, comme des organisations terroristes. Black Lives Matter a gagné ce titre en raison de ses actions à Ferguson, Baltimore, et même lors d’un rassemblement de Bernie Sanders, ainsi que dans tous les Etats-Unis et au Canada. Il est temps pour le pentagone d’être cohérent dans ses actions – et comme ils ont légitimement déclaré ISIS un groupe terroriste, ils doivent déclarer Black Lives Matter un groupe terroriste – pour des raisons de principe, d’intégrité, de moralité et de sécurité”.

Les Pétitions sur le site Web de la Maison Blanche ont besoin d’atteindre 100.000 signatures afin de recevoir une réponse officielle. Par conséquent, au moment de la rédaction, plus de 100.000 signatures ont été récueillies.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer