MondeUSA

USA: un homme emprisonné depuis 1995 pour 2 meurtres qu’il n’a pas commis enfin libéré

Le gouverneur de la Caroline du Nord, aux USA Roy Cooper, a accordé une grâce d’innocence à un homme qui était en prison depuis 1995 pour deux meurtres qu’il n’a pas commis.

Darryl Anthony Howard, aujourd’hui âgé de 59 ans, avait été reconnu coupable de deux chefs d’accusation de meurtre au deuxième degré pour la mort en 1991 de Doris Washington, 29 ans, et de sa fille de 13 ans Nishonda, ainsi que pour un incendie criminel au premier degré.

Publicité

Il a été condamné à deux peines consécutives de 40 ans. Les victimes semblent également avoir été agressées sexuellement. 

En 2009, les avocats de Howard ont testé des kits de viol liés à l’affaire et ont trouvé de nouvelles preuves qui pointaient vers d’autres suspects.

Bien que sa peine ait été annulée en 2014, Howard est resté en prison jusqu’en août 2016 après que des preuves ADN aient prouvé qu’il n’était pas impliqué dans les crimes.

LIRE AUSSI: USA: un homme libéré après 28 ans de prison pour un crime qu’il n’a pas commis

Il a maintenant été disculpé et libéré.

Selon les rapports de l’AP, Howard peut désormais déposer une réclamation auprès de la North Carolina Industrial Commission pour recevoir jusqu’à 750 000 $ de restitution.

Il s’agit du sixième pardon d’innocence du gouverneur Cooper depuis son entrée en fonction en 2017, a déclaré le bureau du gouverneur.

« Il est important de poursuivre nos efforts pour réformer le système judiciaire et reconnaître les condamnations injustifiées », a déclaré Cooper.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page