À la UneUSA

USA: un jeune homme tue sa mère après une dispute familiale

Selon le rapport de la police locale, Fatoumata Danson c’est la dame de 40 ans qui a été abattue par son fils de 22 ans après une dispute familiale suite à son refus de travailler. 

De son vivant, Fatoumata était de nationalité Gambienne, mère de huit enfants. La victime vivait avec ses enfants dans un appartement à la 108è rue de Harlem, New York, US. Le jeune homme de 22 ans a tiré plusieurs balles dans la tête de sa génitrice dans leur appartement au 15ème étage de Lehman Village Houses.

Publicité

Camara a été arrêté mardi avec l’arme du crime toujours en sa possession. Selon les membres de la famille le jeune homme assassin doit être poursuivi et qu’il réponde de son acte selon la loi.

Yaku Basangari, le frère de Fatoumata a déclaré qu’il voulait que son neveu «pourrisse en prison pour le reste de sa vie».

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi Camara avait tiré sur sa propre mère, Basangari a répondu: « Parce qu’il est un salaud paresseux … et ma sœur lui a dit de trouver un emploi, l’a expulsé de la maison … et c’était sa réaction. »

Basangari a déclaré que la famille est venue à New York depuis la Gambie et la Sierra Leone au milieu des années 1990 pour chercher une vie meilleure, mais la vie de Fatoumata Danson a été tragiquement écourtée par son propre fils.

«Elle souriait et riait toujours», a déclaré Bansangari, décrivant sa jeune sœur comme une femme charmante qui était gentille avec tout le monde.

La police a déclaré que Camara avait été amené dans un hôpital pour une évaluation psychiatrique après son arrestation. Il a été accusé de meurtre, a confirmé le NYPD mercredi matin.

Crédit photo: scallywag and vagabond

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page