SénégalSociété

Sénégal/Scandale : De la viande de chien vendue sur le marché

Un groupe de personnes vendant de la viande de chien dans la banlieue dakaroise vient d’être arrêté. A Béneu Baraque, un quartier de Yeumbeul Nord, le délégué de quartier Malang Mané s’est vu interpellé par des vigiles.

C’est ainsi qu’il s’est rendu lui-même sur les lieux, pour constater avec horreur, ces manigances. Il a ensuite été à la police pour dénoncer cette pratique qui commençait à se développer dans cette localité.

A cet effet, le réseau de vendeurs de viande de chien a été démantelé. Il était composé de personnes étrangères, vivant en location dans le quartier.

Les enquêteurs se sont rendus sur place et ont découvert des pattes, des têtes et des peaux de chiens. «Ces gens traquaient des animaux errants de toutes sortes. Ils les conduisaient ensuite vers des endroits calmes pour l’abattage et le dépeçage», renseigne le délégué de quartier.

Selon lui, ces étrangers ciblaient des maisons en construction, ou des habitations abandonnées à cause des inondations.

Malang Mané s’est désolé de cette situation. Il a renchéri en disant que « consommer de la viande de chien peut avoir de graves conséquences sur la santé humaine, surtout dans un pays comme le Sénégal ».

Le réseau se compose d’étrangers

En outre, la viande de chien n’est pas consommée dans ce pays. Elle n’est pas autorisée par la religion musulmane, qui prédomine dans ce pays.

Ainsi, il lance un appel aux Sénégalais, à plus de vigilance.

Les individus, des étrangers, vivaient en location dans une maison de ce même quartier.

Par ailleurs, il y a deux ans, une histoire semblable défrayait la chroniques au Sénégal. Un réseau de vente de viande d’âne a été découvert. Les faussaires la faisaient passer pour de la viande de bœuf auprès des consommateurs.

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page