AfriqueDivers

VIDÉO: Une Européenne arnaquée en ligne se rend au Ghana et arrête le coupable

Une femme blanche a réalisé l’impensable en s’impliquant à fond pour l’arrestation d’un fraudeur sur Internet, appelé localement «sakawa boys» au Ghana.

La femme blanche avait été escroquée pendant plusieurs années par le Ghanéen qui porte le nom Solomon Attah.

Publicité

Selon un reportage vidéo de Celebritiesbuzz.com.gh, le fraudeur aurait extorqué plus de 20 000 euros à la dame blanche en question.

Après avoir escroqué tant de biens à la dame, il a coupé les liens avec elle. Donc, la dame accompagnée un autre homme blanc qui semblait être son nouveau petit ami a fait tout son possible pour traquer Solomon et ses amis.

La vidéo montre qu’ils ont contacté le département des enquêtes criminelles, au Ghana. Ainsi, après avoir appris où vivaient Salomon et ses amis pour mener à bien leurs arnaques douteuses, ils leur ont rendu une visite surprise à la maison.

Salomon et ses acolytes ont tenté de s’enfuir après avoir réalisé que leur planque a été découverte, mais les policiers ont été assez rapides pour les capturer.

Ils ont été menottés et ont défilé jusqu’au poste de police. La femme blanche demande alors à Attah de payer une partie ou la totalité de l’argent escroqué.

Salomon a dit qu’il était prêt à le faire. Il y avait une nouvelle voiture emballée dans l’enceinte de sa cour. Il affirme qu’il la vendrait à 10 000 euros, ce qui couvrirait la moitié du montant escroqué.

Regardez la vidéo ci-dessous…

https://youtu.be/Lk2HuN_PD3I

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer