AfriqueDiversPolitique

Violences xénophobes: Jacob Zuma présente des excuses

En visite au Mozambique, le président sud-africain a présenté des excuses à la population pour les violences xénophobes qui ont secoué son pays. Cette visite de deux jours est destinée à parler de coopération bilatérale mais les récentes violences xénophobes en Afrique du Sud sont dans tous les esprits. Sept personnes sont décédées lors des violences qui ont touché Durban et Johannesburg le mois dernier.

Il faut dire que la photo d’un Mozambicain poignardé en pleine rue dans un township de Johannesburg le mois dernier a provoqué un vrai malaise entre Pretoria et ses voisins qui lui reprochent de ne pas protéger ses populations immigrées. Jacob Zuma s’est excusé au nom de la minorité des sud-africains qui se sont mal comportés.

Il faut souligner par ailleurs que l’Afrique du Sud a une dette envers le Mozambique qui a énormément soutenu les noirs ressortissants d’Afrique du Sud pendant la lutte anti-apartheid. Pendant cette lutte, Jacob Zuma avait trouvé refuge à Maputo.

Il avait donc intérêt à présenter les excuses non seulement à la population Mozambicaine mais aussi au peuple Africain tout entier. Ces excuses ne sont-elles pas tardives ? Pourquoi Zuma n’a pas présenté ces excuses juste au moment où les plaies étaient encore fraiches dans les esprits ?

 

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page