Culture & LoisirsPeople

Yvidero apporte son soutien à Sidiki Diabaté – les internautes réagissent

C’est officiel, la star malienne Sidiki Diabaté séjourne derrière les barreaux depuis le jeudi 24 septembre dernier. Sidiki Diabaté répond en effet de ses actes devant la justices pour violence conjugale sur son ex petite amie Mamasita.

Si la foudre des internautes s’abat depuis sur le chanteur, certaines stars quand à elles, ne manquent pas d’apporter leurs soutiens public à Sidiki Diabaté.

Publicité

Ce matin, Yvidero, la web humoriste a laissé un message de solidarité sur son profil Facebook.

Au delà du Mali Sidiki Diabaté est le Frère des Ivoiriens et une valeur sûre de la musique mandingue dans le monde . Nous suivons tous ce qui se passe depuis quelques jours le concernant.

Sans vouloir tergiverser, moi Yvidero , je demande pardon à toutes ces mères , ces femmes qui ont été blessées dans leur chair partout dans le monde de par cette histoire , je demande pardon à la victime .

Elle a par ailleurs lancé un appel à tous, les invitant à pardonner Sidiki Diabaté.
“Nous artistes, vous demandons sincèrement PARDON pour tout le mal causé à vous ,à la victime et à sa famille
.

On apprend de ses erreurs , et la seule véritable erreur est celle dont on ne tire aucun enseignement.

Publicité 2

Depuis Abidjan j’adresse ma solidarité à mon frère Sidiki dans cette épreuve difficile qui je l’espère connaîtra un dénouement heureux .
Tout le monde mérite une deuxième chance mais pas pour les mêmes erreurs 🙏🏾.
” a-t-elle écrit.

Comme on pouvait bien s’y attendre, les réactions ont très vite fusé en commentaires. Alors que d’autres fans se montraient plus flexibles et sensibles à l’incarcération de l’artiste, d’autres la définissent comme un châtiment bien mérité. La seconde vague n’a donc pas hésité à lancer des pierres à Yvidero.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page