zambie

Zambie : les hommes abusés par leurs épouses reçoivent enfin une thérapie

Un centre de reconfort, le premier du genre, offrant une thérapie aux hommes qui subissent des violences sexistes de la part de leurs épouses ou partenaires a été ouvert dans la province de l’Est.

Zambia Daily Mail rapporte que ce centre, qui compte 30 hommes victimes de violence sexiste, a commencé à fonctionner à Lundazi, Lumezi et Kasefu.

Publicité

Le coordinateur du projet, Pharaoh Mtonga, a déclaré que le centre a jusqu’à présent conseillé plusieurs hommes dont les droits ont été violés par leurs femmes.

« Nous aidons à résoudre les cas de violence sexiste parmi les hommes qui, pour la plupart, cachent leurs problèmes de peur d’être perçus comme faibles par la société », a-t-il déclaré dans une interview.

M. Mtonga a déclaré que les victimes de violences sexistes se réunissent régulièrement de 18h à 20 heures lors d’une réunion appelée « camp fire ».

Lors de cette réunion, les hommes partagent leurs expériences et essaient également de trouver des solutions à leurs problèmes.

M. Mtonga affirme que ces hommes sont parfois victimes d’abus en raison de leur incapacité à fournir des moyens financiers à leurs épouses.

« Certains des hommes accusés d’être des auteurs de violence sont en fait des victimes. C’est juste que certaines femmes abusent des services offerts par les unités d’aide aux victimes en se précipitant à la police pour porter plainte même si elles sont effectivement fautives », a-t-il souligné

Il a ajouté que la plupart des hommes qui sont victimes de  violence sont des personnes financièrement instables. D’après M. Mtonga, certaines femmes ne comprennent pas quand un homme n’a pas d’argent.

Son centre va étendre ses services à d’autres régions de la province pour venir en aide aux hommes qui pourraient souffrir en silence.

Crédit photo : dailyactive

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page