Afrique

Zimbabwe: Robert Mugabe dans le viseur de la justice

Après sa démission forcée en novembre 2017, Robert Mugabe refait surface. Mais, cette fois, l’ancien président du Zimbabwe est soupçonné de détournements de fonds.

Trois mois après le départ du pouvoir de Robert Mugabe, ce dernier est cité dans une affaire relative aux revenus des diamants zimbabwéens. A 94 ans, l’ancien président du Zimbabwe est soupçonné d’avoir détourné des recettes du diamant de son pays estimée à 15 milliards de dollars par un député, qui s’est rallié à Zanu PF (Union national africaine du Zimbabwe), le parti au pouvoir.

Publicité

Temba Milswa, parlementaire indépendant souhaite que cette affaire sur les revenus provenant de l’exploitation des mines de diamant à Chiadzwa, dans l’est du pays, soit éclaircie. Mieux, il veut que Robert Mugabe se prononce sur l’expulsion des entreprises étrangères dans le pays en 2016.

Des investisseurs exploitant la mine de diamant avaient été expulsés. D’après une loi d’indigénisation adoptée en 2016, les autorités d’alors avaient repris le contrôle de cette mine.

Pour le moment, aucune réaction n’a été enregistrée de la part de l’ancien président.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer