Belgique: Pour avoir été abusée il y a 41 ans, une femme fracasse le crâne à son bourreau âgé de 98 ans

0

Une scène horrible s’est déroulée près de Liège en Belgique. Samedi dernier, l’épouse d’un homme âgé de 98 ans, a assisté impuissante à des scènes de violences sur son mari. Ce dernier n’a pas survécu. En effet, ce matin-là, une femme âgée de 48 ans, s’était introduite au domicile de son voisin.

Sans rien demander à personne, elle se rue sur l’homme avoisinant la centaine, pour le rouer de coups au visage. L’intention était de tuer l’homme et elle est parvenue, puisqu’elle a fracassé le crâne du vieillard avec un pot de fleurs au vu et au su de l’épouse du défunt.

Publicité

La femme du nom de Martine Dewitte n’a pas pu s’enfuir. La police l’interpelle. Au commissariat, elle va alors reconnaître les faits mais tout en liant son acte à l’abus, à elle infligée par la victime lorsqu’elle avait 7 ans. Elle prétend, qu’à l’époque, l’affaire avait été étouffée.

Mais, comment se souvient-elle d’un tel acte pour agir 41 ans après sachant que la victime ne peut opposer aucune résistance? Selon les informations, les faits d’abus, s’étaient déroulés en 1975.

« André, un instituteur à l’excellente réputation, gardait souvent Martine. Selon les propos de la meurtrière, ce dernier la violait presque toutes les semaines », avait témoigné Martine devant la police.

Publicité

Des propos difficiles à vérifier. Toutefois, un dossier pour mœurs pourrait être ouvert pour savoir si André n’aurait pas fait d’autres victime. Pour le cas de Martine Dewitte, elle  a été placée en détention provisoire.

Yao Junior L




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse