Côte d'IvoireCulture & Loisirs

Côte d’Ivoire: L’ASCAD honore Bernard Dadié

Au terme du colloque international à Abidjan axé sur le thème “Bernard Dadié, hier, aujourd’hui et demain”, l’écrivain ivoirien, Bernard Dadié a été honoré par l’Académie des Sciences, des Arts, Cultures d’Afrique et des Diasporas africaines (ASCAD). Cette distinction a été déjà décernée à Amadou Kourouma et Mémel Foté.

Les travaux du colloque ont été marqués par 4 communications présentées par des personnalités comme  Marcel Amondji, Claire Dadié, Voho Sahi et Houlaî Tiabas

Publicité

Occasion pour les panélistes de montrer à l’assistance que, Bernard Dadié  fut l’un des militants des premières heures du nationalisme ivoirien et africain. L’écrivain a, à son actif plusieurs romans dont  “le Corbillard de la liberté” et “Fidélité à l’Afrique”.

Parlant de Bernard Dadié, Dr Guého estime que “Dadié pour le temps d’aujourd’hui est mémoire de la liberté et modèle de la fidélité à soi”, avant d’ajouter que, M Dadié  “demeure le guetteur permanent (éternel)”,
Lors du colloque, il est convenu de prolonger Bernard Blin Dadié dans le temps en vue de préserver cette bibliothèque.

“Ce colloque devait avoir lieu. Il s’est tenu. Bernard Dadié ne pouvait passer inaperçu pour les membres de l’ASCAD”, a laissé entendre Dr Guébo

Bernard Dadié est un écrivain et à ce titre, il est considéré comme un auteur prolifique et homme politique ivoirien. Il est  considéré “comme le doyen des lettres africaines”.

Deux fois Grand Prix Littéraire d’Afrique noire, Bernard B. Dadié a su tracer de son pinceau, les mots les plus justes et les lettres les plus nobles de la littérature africaine d’expression francophone.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer