Congo: Il a du payer pour la dote Une antenne parabolique, un décodeur, un mois d’abonnement payé et une télé plasma

1

42 pouces ont figuré dans la liste de Dot à Brazzaville. Le mariage est tellement devenu une obsession pour les femmes du Congo que la famille se frotte les mains à chaque demande du fiancé.Les filles exigent d’être  » honorées « 

Publicité

Damien Onanga, un jeune employé d’une banque de la place en avait assez d’entendre cette phrase de la bouche de sa petite amie Flore. Elle ne pensait qu’à ça, et Damien devait  » L’honorer  » le plus vite que possible. Pour ses deux ans de vie professionnelle, Damien pensait plutôt à s’acquérir un terrain dans le quartier de Nkombo qu’à se marier. Il avait de ce fait avancé une partie d’argent à un propriétaire foncier, et s’attelait pour liquider le reste afin d’ entamer les travaux. Ainsi , il n’a jamais voulu quitter la maison familiale pour limiter les dépenses, malgré les pressions de sa petite amie Flore pour qu’il trouve une maison à louer.

Source:aregialedis.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. ah ça! c’est la réalité de la vie africaine. Nous nous rendons compte que le bien matériel se fait considérer par la plus part des filles du Congo. Une fille de ce même pays m’exige de trouver une autre maison correspondante à ses besoins. Mon Dieu où allons-nous avec tous ces problèmes aux conséquences désastreuses et l’amour propre n’existe plus comme au temps de nos ancêtres. le luxe a gagné les coeurs de nos soeurs et voilà pourquoi les jeunes garçons souffrent aujourd’hui dès qu’il a une copine.

Laissez une réponse

---