Côte d’Ivoire: Guillaume Soro recherché par la police française…les raisons

2

Selon le site koaci.com qui relaie une information de la presse française, un mandat d’amener a été délivré par la justice française à l’encontre du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro à son domicile de la banlieue parisienne.

Cette information a été confirmée par les avocats qui assurent la défense de Guillaume Soro. Selon Me Jean-Paul Benoit et Me Jean-Pierre Mignard, ce mandat a été délivré en méconnaissance des pratiques et usages diplomatiques admis et reconnus.

Publicité
 

Selon les avocats leur client est, en effet, l’un des représentants officiels de la Côte d’Ivoire à la Conférence sur le climat (COP21) dûment mandaté par le président de la République de Côte d’Ivoire et par l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Ils précisent qu’ils « avaient pris contact avec la juge d’instruction pour s’interroger sur le cadre dans lequel il pouvait et devait coopérer avec la justice française. Celle-ci dispose dorénavant de tous les documents qui pouvaient lui manquer ».

Les avocats de Soro soutiennent par ailleurs que les faits allégués sont minimes et restent à prouver.

Ils estiment également que les faits allégués sont minimes et restent à prouver.

«Monsieur Michel Gbagbo s’est plaint des conditions de son arrestation le 11 avril 2011 à Abidjan alors que sur résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, les forces onusiennes ont délivré le Président Alassane Ouattara pour lui permettre d’exercer son pouvoir légal et légitime. Aucune preuve de violences physiques n’a pu être établie lors de cette arrestation, » justifient les avocats.

«Il a été, à la suite de celle-ci, jugé et condamné par la Cour d’assises d’Abidjan, laquelle a rejeté tous les motifs de nullité soulevés sur les conditions de son arrestation. A l’époque des faits, Monsieur Soro était Premier ministre, ministre de la Défense. C’est à ce titre qu’il est abusivement visé par une plainte ainsi que plusieurs chefs militaires ivoiriens, » poursuivent les avocats. Selon eux la plainte de Michel Gbagbo vise donc insidieusement à contester le processus électoral visant au rétablissement du pouvoir en 2010.

Ils notent par ailleurs que le Parquet de Paris avait classé sans suite la première plainte de Michel Gbagbo.
«Dans les limites des usages diplomatiques et dans ces limites seulement, il coopérera avec la justice française qu’il saisit de son côté d’une plainte en dénonciation calomnieuse contre MonsieurMichel Gbagbo Search Michel Gbagbo et tous autres, » ont conclu les avocats.

La juge d’instruction du tribunal de grande instance de Paris, Sabine Khéris serait excédée par le fait que le président de l’Assemblée nationale, englué dans l’affaire des écoutes au Burkina, ne réponde pas à ses convocations dans le cadre de la plainte déposée contre lui par Michel Gbagbo.

Publicité

La presse française rapporte que la police se serait présentée au domicile de l’ex chef rebelle sans le trouver sur place, alors qu’il séjourne dans l’hexagone.

L’avocate du fils de Laurent Gbagbo, Me Habiba Touré a quant à elle indiqué dans un communiqué transmis à KOACI, ne pas infirmer cette information, ajoutant toutefois ne pas pouvoir la confirmer officiellement en raison du « caractère secret de l’instruction ».

Aucun de nos contacts proches du président de l’Assemblée nationale joints, n’ont pas souhaité commenter cette nouvelle actualité peu reluisante pour le second personnage du pays dont la démission est réclamée depuis peu à Abidjan par des partis d’opposition.

Pour rappel, Michel Gbagbo a porté plainte contre Guillaume Soro et les ex chefs de guerre pour «enlèvement, séquestration, traitements inhumains et dégradants» lors de son incarcération à la prison civile de Bouna au nord-est du pays en 2011.

(Visited 338 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Une famille de voyou, je veux bien parler la famille bagbo, qui ont même créé leur propre KUKLUXKLAND: Les escadrons de la mort. C’est ce même escadron qui a tué Jean Hélène, la **** juge du voyou Michel connait très bien cela et tous ceux qui sont morts ou disparus de 2002 à 2010; elle est complice de toutes les manigances de cette famille voyou qui a dirigé accidentellement la Côte d’Ivoire.
    Si ce n’est pas une bêtise caractérisée et au mépris de la loi, peut- on arrêter une personnalité qui a une immunité parlementaire et diplomatique?

    • Simonne gbagbo navai pa dimmunité parlementaire?kel loi tw tu parl?boga doudou dagrou loula lè 80gendarme egorgé lè victim gueré lè masacre en zone rebel sa te di rien tw ki parl de loi dkel loi tu parl?

Laissez une réponse