« Je veux que mon fils meure »: le cri poignant d’une mère

0

C’est un cri de cœur poignant d’une maman qui voit ses espoirs se réduire de jour en jour. Isabelle Darch est la mère de Bede. Le site 7sur7.be  nous révèle qu’après le diagnostique des médecins,  le bébé de cette dame souffre d’’un cancer du cerveau incurable, alors qu’il avait à peine quatre mois.

Le pronostic vital de l’équipe médicale ne lui donnait que six mois à vivre sur terre. Le petit Bede est toujours vivant trois ans plus tard, mais le cancer continue de faire son chemin. Jusqu’à présent aucune thérapie n’a été efficace.

Les marques de fatigues se font déjà remarquer sur Isabelle Darch en réalité elle n’en peut plus.

« La vérité, c’est que je veux que mon fils meure. Je suis fatiguée. Il est fatigué. Je veux qu’il trouve la paix, qu’il puisse se reposer. » Mais elle s’en veut à peine avoir écrit ses lignes: « Je me déteste instantanément. Parce que je sais alors que tout sera fini. Il ne grandira plus, il n’y aura plus de moments de tendresse avec son frère, il ne s’allongera plus à côté de sa sœur. »

Elle estime que: « La vie est dure mais la mort semble pire. » La famille n’a pas le choix: elle doit penser à vivre sans le petit Bede. Son père croit que la mort est comme le fait d’avoir à l’esprit qu’une chose existe, de la vouloir plus que tout au monde, mais de ne jamais réussir à l’avoir.

« Roy est confiant. Il pense qu’il sera capable de vivre une vie qui rendrait hommage à son fils. Que son héritage sera magnifique. Mais je suis effrayée », relate la mère. « J’ai peur que sans mon bateau stable, ma pierre de touche, mon beau garçon mélancolique et doux, je m’effondre parce que mon monde ne sera plus jamais le même. »

Publicité
 

La mère de Bede précise que son bébé a besoin de soins jour et nuit, il est devenu aveugle et muet. Il est alimenté par sonde.

« Il a subi neuf mois de chimiothérapie intense dans l’espoir de lui offrir un peu de temps pour profiter de sa vie et de sa famille. »

Mais le traitement a été un échec et a rendu Bede plus malade qu’avant. Isabelle Darch confie dans une interview à News.com que son bébé est

Publicité

« brillant, heureux, aimant. Nous nous battons très fort pour qu’il ait la vie la plus heureuse possible. Nous l’aimons profondément. »

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 2 017 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse