Kenya: Un ministre facture l’achat d’un stylo à 80 euros

1

L’indignation est totale à Nairobi, une motion de destitution a été votée par les parlementaires le 16 novembre dernier pour la démission d’Anne Waiguru, ministre de la décentralisation et du plan.
Par Terri
Alors que son pays est actuellement perturbé économiquement, la ministre Kenyane de la décentralisation du plan, Anne Waiguru se trouve empêtré dans un gros scandale de détournement de fonds publics. Selon ce que rapporte l’Agence France Presse, elle est accusée d’avoir surfacturé l’achat de plusieurs stylos à 80 euros chacun.

Publicité

Hors mis des stylos, l’achat des préservatifs a connu la même procédure. L’AFP révèle aussi que d’autres biens d’utilisation courante ont également été surfacturés. Il ressort qu’elle à acheté un écran télé à 15.000 euros, une photocopieuse à 12.700 euros, des chaises à 500 euros chacune et des tapis chacun à 35.000 euros. En dehors de ces biens, Anne Waiguru a acheté un piano à plus de 2000 euros et dix-huit distributeurs de préservatifs pour 4.000 euros chacun.

Publicité

Face à ces accusations, la ministre kényane de la Décentralisation et du Plan, Anne Waiguru a été auditionnée le 10 novembre dernier par la Commission d’éthique et anticorruption. Elle a simplement nié les faits en indiquant qu’elle fait plutôt l’objet d’une cabale visant à la déstabiliser. Elle réitère avoir fait ces achats au nom du gouvernement et non pour son propre compte.
Des explications qui n’ont pour autant pas réussi à calmer les esprits. Ce scandale a contribué à ternir l’image de la ministre Anne Waiguru qui fait la une des journaux du pays.




Latest Posts

Share.

Commentaires

Commentaires

1 Comment

  1. Qu’est-ce qu’elle est partie faire avec ça.? Des stylos à 80€, mais pourquoi faire? et mdr, les distributeurs de préservatifs, mais pourquoi?! Elle aurait mieux fait de pas toucher à l’argent du peuple, ou bien de faire son travail. Et des tapis en plus. C’est pour sa famille? lol.

Leave A Reply