Koffi Olomidé expulsé du Kenya: Le chanteur et son avocat réagissent

0

Le chanteur congolais a été expulsé samedi dernier du Kenya où il devait livrer un concert, après avoir été arrêté suite à une scène où il donnait un coup de pied à l’une de ses danseuses. Une scène qui a été filmée et qui a fait le tour du monde via les réseaux sociaux.

Une fois arrivé au Congo, Koffi Olomidé a été invité sur le plateau d’une émission dénommée  »Karibu Variétés », Interrogé sur sa version des faits, Il n’a pas voulu faire trop de polémiques :

Publicité

« Je n’ai pas de version. Je n’ai que la conscience qui souffre. Sous la pression j’ai le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’agit d’un moment de folie, d’égarement. (…) Tous ceux qui m’aiment, tous ceux qui m’apprécient, je leur présente mes excuses et je les prie de les accepter. Je m’excuse auprès de tous les congolais, en commençant par le premier des congolais, le Chef de l’Etat de notre pays qui s’est senti peut-être déshonoré par ce comportement. Sur le moment je ne pouvais pas calculer, je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, y a eu quelque chose derrière moi et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Je présente mes excuses à tous ceux qui m’aiment. Et aux mamans, aux dames, je demande pardon. Je demande à toutes les femmes qui savent combien je les aime, combien je les respecte, je leur demande pardon pour ses 10 secondes cruelles pour ma vie ».

Et pourtant à travers une vidéo publiée sur sa page Facebook, la star congolaise avait nié avoir porté le coup. « J’ai empêché quelqu’un de frapper mes danseuses », a-t-il affirmé. « On a encore voulu salir Koffi Olomidé », dit-il avant de présenter des excuses.

L’avocat de l’artiste a également réagi en condamnant l’acte des autorités kényanes :

« Koffi a reçu le pire de traitement de la part de la police », selon Me George Wajackoyah, l’avocat de la star congolaise, selon un post Twitter publié sur le compte de la télévision kenyane Citizen TV Kenya.

CoCkavnWEAAl1L8

Publicité

Le geste de Koffi Olomidé a été sévèrement critiqué par les défenseurs des droits de la femme qui l’accusent d’agression sur une de ses danseuses.

Mais pour le gouvernement kényan, qui justifie l’expulsion d’une phrase lapidaire : « Ce genre de comportement n’est pas compatible avec nos valeurs ».

Il faut souligner que ce n’est pas la première fois que Koffi Olomidé  fait parler de lui dans des situations pareilles. Pour rappel, après une action en justice en France, il avait été condamné à Kinshasa a 3 mois de prison avec sursis, en août 2012, pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse