l’Algérie bloque Facebook et Twitter pour lutter contre la fraude au Bac

0

Selon  »jeuneafrique », le gouvernement Algérien a adopté une mesure exceptionnelle cette fin d’année en direction des élèves. Dimanche dernier, le pays entier a connu une énorme fraude lors des examens de fin d’année ayant poussé plus de 500 000 élèves à reprendre les épreuves.

Publicité

Ce qui s’est passé c’est que, peu de temps avant l’examen, les élèves avaient reçu les sujets des différentes épreuves via leurs comptes Facebook. Cette fuite a été classée dans la catégorie des faits portant « atteinte à la sécurité nationale ».

Après la décision de leur faire reprendre les épreuves, le gouvernement algérien se voit dans l’obligation de suspendre les réseaux sociaux à savoir Facebook et Twitter. Ceci jusqu’à la fin des épreuves prévue le 23 juin.

Tout le pays sera donc sevré de ces réseaux d’échanges parfois indispensables tant pour le fun que pour le travail. On se souvient que c’est toujours par ces mêmes réseaux que le printemps Arabe avait vu jour. On peut donc comprendre l’inquiétude des autorités algériennes.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->