L’usage du cannabis est désormais légal en Colombie à des fins thérapeutiques

1

Le président colombien Juan Manuel Santos a manifesté sa joie en ces termes à propos de la légalisation du cannabis à usage thérapeutique:

« Aujourd’hui, la Colombie franchit un pas important pour se positionner à l’avant-garde de la lutte contre les maladies et nous le faisons par un décret qui vise à mettre à profit les bienfaits du cannabis pour améliorer la vie des gens »

Le décret

Publicité

« permet l’octroi de licences pour la possession de semences de cannabis, de marijuana, et la culture de cette plante à des fins exclusivement médicales et scientifiques »,

a déclaré le chef d’État dans une allocution télévisée depuis le palais présidentiel à Bogota.

Toutefois, il est resté ferme et rassurant quant à la lutte contre les stupéfiants illégaux:

« Autoriser l’usage médicinal du cannabis ne va pas à l’encontre de nos engagements internationaux en matière de contrôle des drogues »

Soulignons que D’après le rapport de l’ONU, le trafic de drogue est l’un des fléaux de la Colombie, principal producteur mondial de feuille de coca – qui a également un usage médicinal – et de cocaïne avec environ 442 tonnes en 2014, soit 52% de plus que l’année précédente.

« La fabrication, l’exportation, le commerce ainsi que l’usage médical et scientifique de ce stupéfiant, et d’autres, sont permis depuis plusieurs décennies en Colombie, mais cela n’avait jamais été réglementé. Et c’est ce que nous faisons maintenant »,

a précisé le président colombien à propos du décret, rédigé conjointement par les ministères de la Santé, de la Justice et de l’Agriculture.

Une source proche du ministère de la Santé a précisé à l’AFP que L’utilisation de la marijuana à des fins thérapeutiques est en effet autorisée en Colombie depuis une loi de 1986. Mais, faute de réglementation, « jusqu’ici il n’était pas possible de permettre la production légale » à grande échelle.

De plus, s’il existe déjà des produits thérapeutiques à base de marijuana, notamment pour soulager des patients souffrant d’épilepsie, ils ne sont disponibles qu’en quantités peu importantes et via des circuits fermés.

Les cultivateurs devront désormais demander une licence auprès du Conseil national des stupéfiants (CNE), tandis que les fabricants de produits dérivés et les exportateurs de médicaments à base de cannabis devront être agréés par le ministère de la Santé.

A partir de ce nouveau texte, la Colombie rejoint les autres pays du continent américain qui ont déjà, tels que l’Uruguay, adopté une législation légalisant le cannabis. Plus de 20 États des États-Unis en ont aussi autorisé l’usage médical. Le Premier ministre canadien a également récemment annoncé la légalisation de la marijuana.

Qu’en pensez-vous ?

Source : itele.fr

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---