Maroc : Pour fuir la prison, voici ce que font des prisonniers…..Vidéo

0

Un Incendie suivi d’une mutinerie dans la prison d’Oukacha à Casablanca s’est signalée jeudi soir. La vidéo postée  sur internet montre combien, la scène était violente. L’incendie a été planifié par des pensionnaires du centre de rééducation de la prison locale de Oukacha à Casablanca. Le but recherché par les prisonniers était l’évasion.

A en croire certains témoignages, la tentative d’évasion a été minutieusement préparée. Avant de passer à l’acte, les prisonniers ont eu l’ingénieuse idée d’allumer le feu sur des couvertures afin d’attirer l’attention des gardiens de prison et les obliger à intervenir afin de prendre la fuite. Mal leur a pris car, en dépit du fait qu’ils étaient bien préparés pour mettre en œuvre leur plan, ils ont buté sur la vigilance des services de l’ordre.

Publicité

Pour déjouer le plan, les policiers ont vite eu ce réflexe  sécuritaire : encercler la prison d’Oukacha pour avorter toute tentative d’évasion.

Les alentours de la prison ont été sécurisés. Des tirs se sont faits entendre en guise de sommation aux alentours de la prison, et pour que les détenus tentés par l’évasion se rendent compte que les forces de l’ordre étaient à l’extérieur.

Les tirs de sommation n’ont pas intimidés les pensionnaires qui ont persisté à essayer de forcer le portail de la prison. C’est alors qu’une unité des forces d’élite dépendant de la préfecture de police de Casablanca, récemment formée, fait son entrée dans l’enceinte pour maîtriser ce qui s’est révélé être une mutinerie savamment orchestrée en vue de provoquer une évasion massive des détenus.

50 éléments de cette unité sont entrés en contact avec les prisonniers et ont maîtrisé les rebelles. La mise en échec de l’évasion est l’œuvre de cette unité dont les premiers éléments ont été aperçus lors des festivités du dernier nouvel An, raconte une source de police.

« Il faut bien noter qu’aucun incident n’a entaché l’intervention de la police. Aucun coup de feu n’a été tiré en direction des détenus », a précisé notre source.

Suite à cet incendie qui s’est déclaré vers 19h30, neuf détenus ont été atteints d’asphyxie, selon un bilan provisoire des autorités locales.

Des ambulances ont transféré les personnes asphyxiées vers l’hôpital Mohammed V à Hay Mohammadi pour recevoir les soins nécessaires.

Yao Junior L.

Voici la vidéo de la scène:

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---