La nomination du gouverneur d’Abidjan au poste de Ministre de jeux de la francophonie, crée une grosse polémique

0

Depuis le mercredi 27 Juillet, l’annonce de la nomination de Beugré Mambé au poste de Ministre  chargé des jeux de la Francophonie, a donné place a une grosse polémique.

Pour la prochaine édition des jeux de la francophonie qui aura lieu en Côte d’Ivoire du 21 au 30 Juillet 2017, le gouvernement ivoirien a trouvé opportun de confier les charges de l’organisation à un ministère exclusivement dédié. Le ministère chargé des jeux de la Francophonie a alors vu le jour avec le gouverneur du district d’Abidjan, Beugré Manbe à la tête.

Publicité
 

Dès lors, l’on assiste à une grosse polémique et une vague de contestations sur les réseaux sociaux. En effet pour l’opinion, il est incompréhensible de procéder à la création d’un ministère chargé exclusivement des jeux de la francophonie alors qu’il existe un ministère de la Culture et de la Francophonie, un ministère des Sports et des loisirs, deux ministres impliqués dans cet événement culturo-sportif.

Aussi un comité interministériel composé de quatre ministères (Communication, Sports et Loisirs, Enseignement supérieur et Culture et francophonie) avait-il été mis en place pour piloter l’organisation de ces jeux.

Outre ce comité interministériel qui avait déjà vu le jour, un Directeur Général de ces jeux en l’occurrence M. Alla avait été également désigné. Il est a reconnaître qu’auparavant plusieurs doublons de poste ministériels avait déjà été dénoncés.

Publicité
 

Le tout nouveau ministre des jeux de la francophonie n’est pas resté dans le silence. Il a tenu a répondre à ses détracteurs. « Je demande aux Ivoiriens d’avoir une lecture apaisée de ma nomination et de ces jeux. Je ne suis pas ministre pour faire le malin, plutôt pour faire avancer la mission. C’est-à-dire la réussite de ces jeux », a souligné  Beugré Mambé, jeudi dernier face à la presse dans la commune du Plateau avant de poursuivre «Je suis là pour faciliter les décisions de tous les ministères avec lesquels nous travaillons déjà en intelligence. Il s’agit pour nous, de mettre le dispositif moral et technique du District au service de ces jeux. Ce n’est pas un cumul de postes, mais une complémentarité. »

 

(Visited 580 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse