procès Gbagbo et Blé Goudé: pourquoi l’audience du mardi était à huis clos?

1

Le procès conjoint de Gbagbo et Blé Goudé contrairement aux autres audiences, s’est déroulé à Huis clos, pour la journée du mardi 07 juin. Ce huis clos non pas partiel mais total a fondamentalement attiré l’attention des pro-Gbagbo présents à la CPI, ainsi que tous les curieux, selon koaci.

Publicité
 

A en croire le porte-parole de la cour pénale internationale joint au téléphone par notre source, affirme qu’il était impossible de communiquer sur les raisons, avant de faire un retour sur les règles générales.

« Nous ne pouvons pas communiquer sur les raisons d’un huis-clos durant une audience spécifique », déclare Fadi El Abdallah, avant de continuer. « Mais en règle générale, les huis-clos sont une partie normale et intégrante de tous les procès qui se sont déroulés devant la CPI. Cela relève du pouvoir des Juges qui pourront en décider afin de protéger des informations sensibles ou pour des raisons liées à la sécurité soit des témoins soit d’autres personnes qui pourraient être mentionnées ou identifiées durant un témoignage ou pour toute autre raison que les juges trouvent suffisante pour ordonner le huis-clos. »

Publicité
 

Il faut préciser que le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé s’est poursuivi hier mercredi à la Haye avec toujours la comparution du témoin P 97. D’après certaines rumeurs le témoin P.97 serait un député ivoirien dont nous ne révélons pas l’identité. Ce député serait proche de Guillaume Soro.

(Visited 1 143 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Ce que je peux dire de l’affaire Gbagbo et Blé Goudé.Seul la justice de Dieu est parfaite et que celle des hommes n’est que mansonges et corruptions.Une chose est sûre les coupables que ça soit M. Ggagbo ou autre la vérité finira par triomphé.

Laissez une réponse