À la UneCôte d'IvoirePolitique

29 juin 2007/ Quels étaient les commanditaires de l’attentat contre l’avion de Soro ? Un parti politique et un militaire cités

Le 26 juin 2007, Guillaume Soro ,alors Premier ministre, se rend à Bouaké. A son atterrissage, l’avion qui le transporte est pris pour cible. Des tirs de kalachnikov et un obus d’un RPG7 déchirent le fuselage de l’avion. Il s’en sort indemne, par miracle. Malheureusement, on déplorera des morts et des blessés à vie. Le 7 juin 2019, un cadre du parti de Soro a fait une déclaration où il cite un parti politique et un militaire comme commanditaires.

Soro Guillaume qui a échappé à la mort ce 29 juin 2007, avait toujours laissé ses proches accuser le pouvoir de Laurent Gbagbo d’avoir attenter à sa vie. Mais beaucoup a coulé sous les ponts et depuis 2019, une autre lumière vient étayer ces faits d’une rare gravité. Ainsi, on apprend que selon toute vraisemblance, Soro Guillaume savait depuis ce jour que ce n’était pas Laurent Gbagbo qui avait voulu l’assassiner.

Selon les dires de El Hadj Traoré, cadre du parti de Guillaume Soro, il faut chercher et trouver les commanditaires de cet attentat dans l’ex-parti d’Alassane Ouattara, le RDR. D’après son témoignage le 7 juin 2019 sur sa Facebook « après la nomination de Guillaume Soro comme Premier Ministre en 2007,certains faucons du RDR, à travers les relais de ce parti en ex zone Cno et au Sud du pays, ont crié à la trahison de ce dernier car pour eux, il venait de se faire acheter par Laurent Gbagbo à travers l’accord politique de Ouaga.« 

El Hadj Traoré Mamadou affirme que « C’est d’ailleurs cette rumeur de trahison de Guillaume Soro qui a été à la base de l’attentat contre son avion en Juin 2007″. Mieux, ce proche de Soro qui croupit en prison depuis des mois, révèle: « Et les soldats à la base de cet attentat, proches d’IB et ayant des accointances avec certains faucons du RDR, après leur arrestation, ont fait des révélations que Guillaume Soro a soigneusement gardé dans son profond ventre. Dans son ventre-valise ».

Ces révélations faites, Traoré Mamadou va faire un acte de contrition en dédouanant Laurent Gbagbo devant l’histoire. « Nous avons accusé à tort, je l’avoue aujourd’hui, Laurent Gbagbo d’être à la base de cet attentat ,tout juste pour étouffer cette crise interne qui couvait entre les Forces Nouvelles et certains faucons du RDR. Et pour ne pas se laisser distraire de son objectif ,pour ne pas mettre mal à l’aise le Président du RDR pour qui j’insiste, Guillaume Soro avait une profonde dévotion, Bogota n’a pas voulu insister sur les enquêtes qui devraient avoir lieu pour identifier les commanditaires de cette attaque.


Donc, Soro Guillaume savait que des cadres du RDR ont voulu l’assassiner mais a laissé ses hommes accuser faussement Laurent Gbagbo. C’est d’un cynisme épatant. Il ne voulait pas que ces enquêtes éclaboussent le RDR qui était son allié principal même s’il savait que certains de ses faucons étaient de mèche avec les acteurs de l’attentat sur son avion », avoue Mamadou Traoré.

Enfin, Traoré Mamadou termine en prenant date avec l’histoire sur le témoignage intuitu personae de Soro. « Un jour sûrement, Bogota en parlera puisque j’ai eu l’honneur en Juillet 2007,quelques semaines après qu’il ait échappé à la mort ,lorsqu’il m’a reçu en audience à Korhogo, d’avoir eu avec lui l’identité de certains de ces faucons du RDR qui étaient derrière l’attentat », prévenait Traoré Mamadou.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page