MondeSociété

Meurtres de George Flyod aux Etats-Unis et de Traoré Adama en France : le monde se dresse contre le racisme blanc

Le meurtre de l’afro-américain, George Flyod, le 25 mai dernier et celui d’Adama Traoré, le jeune français d’origine noire, en 2016 suscitent des émeutes depuis un certain temps aux Etats-Unis, en France et dans plusieurs autres endroits du globe. “La vie des noirs compte” pouvaient-on lire sur certaines pancartes des manifestants aux Etats-Unis comme en France.

George Flyod, cet afro-américain de 46 ans a été tué, le 25 mai, après une interpellation barbare des policiers de la ville de Minneapolis. L’on lui reprochait d’avoir en sa possession un faux billet de banque.

Publicité
Meurtres de George Flyod aux Etats-Unis et de Traoré Adama en France : le monde se dresse contre le racisme blanc

Dans les vidéos postées sur les réseaux sociaux, l’on voyait George Flyod plaqué au sol par un policier, qui avait posé un genou sur son cou. Malgré les nombreuses supplications de celui-ci, le policier du nom de Dereck Chauvin faisait la sourde oreille jusqu’à ce que mort s’ensuive. “Je n’arrive pas à respirer s’il vous plaît”, a déclaré George Flyod avant de perdre la vie.

L’affaire a été prise en compte par les organisations non gouvernementales et les structures afro-américaines. Le policier meurtrier a été jugé coupable de meurtre, mais les manifestants et plusieurs autres critiques ont jugé léger le verdict de la justice. A ce jour, les manifestations continues dans plusieurs villes des Etats-Unis d’Amérique.

Meurtres de George Flyod aux Etats-Unis et de Traoré Adama en France : le monde se dresse contre le racisme blanc

Les noirs dénoncent partout le racisme dont ils sont victimes et ont même baptisé un lieu “Blacks lives Matters” qui signifie “la vie des noirs compte”.

Un autre évènement qui a marqué la conscience des populations noires, est la mort d’Adama Traoré, un jeune Français d’origine africaine. Cette fois c’est en France qu’une autre famille noire a subi les affres du racisme blanc.

Pour son histoire, le 19 juillet 2016 alors qu’il sortait faire un tour de vélo à l’occasion du jour de son anniversaire, Adama Traoré est interpellé par des policiers alors qu’il tentait de secourir son frère. L’interpellation de Traoré ce jour-là va se faire en deux temps, la première, devant la mairie de Persan-Beaumont où il se fait tabasser par des policiers en civil, selon sa sœur Assa Traoré, dans un court reportage réalisé par BRUT.

Secouru par un individu, Adama Traoré court se réfugier dans un appartement dont il connaît le propriétaire, c’est en ce moment-là, selon sa sœur que la seconde interpellation va se faire.

Les policiers entrent dans l’appartement, mettent Traoré Adama contre le sol avec les menottes aux poignets et le tabasse à nouveau. C’est après ces violences policières qu’entre 19 heures, Traoré Adama perd la vie.

Meurtres de George Flyod aux Etats-Unis et de Traoré Adama en France : le monde se dresse contre le racisme blanc

Après une autopsie, le procureur Yves Jannier avait indiqué que les légistes ont évoqué des foyers infectieux chez sur Adama et que sa mort n’avait pas été causée par des blessures. Une seconde autopsie faite cette fois par la famille indique que Adama est bel et bien décédé des coups que lui ont infligé les policiers.

Publicité 2

Contrairement au cas de George Flyod, jusqu’à ce jour, les auteurs de la mort d’Adama n’ont jamais été connus. Cet autre acte meurtrier avait occasionné des casses de voitures et de violentes manifestations en France. “Justice pour Adama” scandaient les manifestants.

Aujourd’hui 4 ans après la mort de Traoré Adama le combat pour la justice pour Adama continu en France. Plusieurs manifestants sont descendus dans les rues pour réclamer justice pour cet autre homme à la peau noire tombé suite à la barbarie de policiers.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer