Divers Société

L’accusant d’être un sorcier, un homme bat son fils avec une machette

SORCIER

Une travailleuse humanitaire danoise, Anja Ringgren Lovén et son équipe ont secouru un jeune garçon qui a failli être tué par son père après avoir été accusé d’être un sorcier à Akwa Ibom au Nigeria.

Loven, qui a révélé la triste histoire le mercredi 20 juillet, a déclaré que le garçon vivait dans les buissons depuis de nombreux mois pour se cacher de son père.

293442859_786401499224967_8087072011686085661_n

« Il y a une semaine, le directeur du développement de Land of Hope, Nsidibe Orok, a reçu un appel d’urgence pour secourir un enfant dans une communauté locale« , a-t-elle écrit.

LIRE AUSSI: Nigeria: accusée d’être une sorcière, une femme est battue à mort


« Un petit garçon était accusé d’être un sorcier et le père avait tenté de le tuer en le coupant à la tête avec une machette. Quand Orok est arrivé au village, il a trouvé le garçon dans un buisson. Il vivait dans les buissons pour se cacher du père. Il vit dans les buissons depuis de nombreux mois et n’a survécu que parce qu’une vieille femme, avec qui il n’était même pas  lié, lui donnait parfois de la nourriture. Il s’agit d’un cas de maltraitance grave d’enfants et il est ironique que le garçon porte un t-shirt avec LOVE [ndlr : AMOUR] imprimé dessus compte tenu de sa condition inhumaine. Avant que le garçon ne soit abandonné, son père le torturait. Sa mère est morte quand il était jeune et la belle-mère ne l’aimait pas. Aujourd’hui, Orok et moi avons eu une petite séance avec le garçon et nous avons vu un petit sourire sur son visage pour la première fois. Il s’appelle Samuel et il est maintenant en sécurité à Land of Hope. Il n’est ici que depuis une semaine et il est encore traumatisé mais je peux vous assurer qu’il a déjà ressenti le vrai sens du mot AMOUR ».

292569497_783616106003944_5278735366450129829_n
294243498_725006502125340_2743711221772701947_n
292569497_783616106003944_5278735366450129829_n-1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *