À la UneAfriqueOugandaPolitiqueR.D CongoRwanda

Accusé d’aider le Rwanda/ Le Général Kainerugaba, fils de Museveni, veut voir Félix Tshisekedi

Le Général Muhoozi Kainerugaba, fils du président ougandais Yoweri Museveni et commandant de l’armée de terre veut parler avec le président de la République Démocratique du Congo. Ce, après que le président du parlement congolais ait accusé son pays d’avoir soutenu le Rwanda pour attaquer la ville de Bunagana à l’est et tombée aux mains des rebelles du M23

« J’aimerai rencontrer mon grand président en RDC bientôt. Je suis son petit frère. Nous pouvons facilement résoudre ces problèmes. Nous ne devrions servir que les intérêts de Dieu Tout-Puissant et de nos peuples », a-t-il écrit le mardi 14 juin sur son compte Twitter, le Général Muhoozi Kainerugaba.  Le chef de l’armée de terre ougandaise montre patte blanche au moment où son armée est accusée de pactiser avec le Rwanda.

Muhoozi Kainerugaba répond aussi à ses détracteurs sur les réseaux sociaux et en RDC. Ces derniers croient mordicus, l’armée congolais avec, que l’Ouaganda fait partie de la coalition des pays qui sèment la terreur à l’est de la RDC. A ces personnes, Muhoozi Kainerugaba a tenu à laisser un message fort. Il dit respecter l’intégrité territoriale de la RDC a indiqué qu’ils continueront à protéger la RDC en tant que membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

« Malgré l’inutile bellicisme de certaines personnes égarées en RDC, nous ne nous écarterons pas de la position selon laquelle la RDC fait désormais partie de la Communauté de l’Afrique de l’Est ! Et nous le protégerons comme n’importe quel autre pays de notre communauté », a écrit le Général Muhoozi Kainerugaba. Les militaires congolais, eux, s’apprêtent à lancer une contre-offensive pour reprendre Bunagana.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page