À la UneCôte d'IvoirePolitique

Affaire « 49 soldats »/ Gbagbo demande à Ouattara de le laisser « discuter avec ses réseaux au Mali »

L’affaire des 49 soldats ivoiriens incarcérés au Mali préoccupe Laurent Gbagbo, même s’il gardait le silence depuis. Aujourd’hui, à Mama son village natal, il s’est prononcé sur la situation en offrant sa médiation à Alassane Ouattara.

Laurent Gbagbo s’est exprimé pour la première fois sur l’affaire des 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako au Mali. L’ex-chef de l’Etat ivoirien a rappelé que dès le début de l’affaire, son parti avait pondu un communiqué pour appeler l’Assemblée nationale à diligenter une enquête pour savoir les vraies raisons de la présence desdits soldats à Bamako.

Ceci dit, Laurent Gbagbo a souhaité que Ouattara puisse le laisser discuter avec les autorités maliennes. « Je demande qu’on nous permette aussi qui sommes dans l’opposition (…) qu’on nous autorise à discuter de ces questions-là avec les réseaux que nous avons au Mali dont certains sont aux affaires pour qu’on puisse chercher à ramener nos compatriotes au pays, parce qu’il faut qu’on les ramène au pays », a plaidé Gbagbo.

Laurent Gbagbo a profité de cette occasion pour remercier Alassane Ouattara pour la libération du Contre-Amiral Vagba Faussignaux et celle du Commandant Abéhi Jean-Noël, le 6 aout 2022. Même s’il se réjouit, Laurent Gbagbo demande à Alassane Ouattara d’en faire plus, dans la mesure où dans le secret, il lui a soumis les cas de 14 militaires beaucoup plus anonymes que ces deux officiers.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!