Monde

Afghanistan : les talibans ordonnent aux propriétaires de magasins de décapiter tous les mannequins (vidéo)

Les talibans ont ordonné que les mannequins des magasins de vêtements soient décapités parce qu’ils sont des « idoles ».

Les propriétaires de magasins de la province de Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan, ont reçu l’ordre de décapiter les mannequins après que des responsables ont souligné que ces objets sont des « idoles ». Le culte des idoles est considéré comme un péché dans l’islam, qui interdit l’adoration de toute personne ou chose autre qu’Allah.

Cette décision sévère a été publiée cette semaine par le ministère de la Propagation de la vertu et de la Prévention du vice à Herat, l’organisme chargé de superviser l’interprétation stricte de l’islam par les Talibans. Le ministère a d’abord ordonné aux commerçants de retirer complètement les mannequins, mais les propriétaires de magasins ont répliqué en affirmant que cette décision entraînerait des pertes financières importantes.

Les plaintes ont incité Sheikh Aziz-u-Rahman, le chef du ministère, à ordonner que les mannequins soient décapités.

Une vidéo montrant des hommes en train de couper à la scie les têtes de mannequins féminins en plastique est devenue virale sur les médias sociaux depuis mardi.

Depuis leur retour au pouvoir, les talibans, qui cherchent à être reconnus par la communauté internationale et aimeraient le retour de l’aide humanitaire cruciale pour l’Afghanistan, ont imposé plusieurs restrictions, notamment aux femmes et aux filles.

Ils ont annoncé que les femmes désirant voyager sur de longues distances devaient être accompagnées par un homme de leur famille proche et appelé les conducteurs de taxi à n’accepter des femmes à bord de leur véhicule que si elles portent le « voile islamique. »


LIRE AUSSI: Afghanistan: les Talibans interdisent aux femmes de voyager sans être escortées par un parent masculin

Crédit photo : navbharattimes

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page