AfriqueDiversSanté
A la Une

Afrique du Sud/une femme stérilisée de force : “ils ont retiré mon utérus sans mon consentement”

Nos confrères de BBC ont récemment relaté comment une femme en Afrique du Sud a été stérilisée sans son consentement après avoir accouché à l’âge de 17 ans. C’est 11 ans plus tard après avoir essayé d’avoir un second enfant que Bongekile Msibi a découvert qu’elle était devenue stérile.

D’après une enquête menée par la commission pour l’égalité des genres, Bongekile Msibi n’est pas la seule dans cette situation. Elle fait partie des 48 femmes stérilisées sans leur consentement dans les hôpitaux publics en Afrique du Sud.

Publicité

Même si c’est un organe statutaire, la commission a indiqué que son enquête était entravée par la “disparition” des dossiers des patients, et que les enquêteurs avaient reçu un “accueil hostile” de la part du personnel hospitalier.

Toujours d’après les enquêteurs, 15 hôpitaux ont été visités après qu’un groupe de défense des droits civils a attiré l’attention sur plusieurs cas qui remontent à 2001.

Pour l’heure, le ministère sud-africain de la Santé n’a pas donné de réponse détaillée à ce sujet, mais il s’est juste limité à demander une réunion avec la commission pour en discuter.

Afrique du Sud/une femme stérilisée de force : "ils ont retiré mon utérus sans mon consentement"

Mme Msibi a rappelé son épreuve à Clare Spencer de la BBC : “Je me suis réveillée après avoir accouché, j’ai regardé en bas et j’ai demandé : Pourquoi ai-je un énorme pansement sur le ventre ?

Cela ne m’a pas dérangée. Je venais de donner naissance à ma petite fille. C’était un gros bébé et j’avais été anesthésiée et j’avais subi une césarienne.

J’ai quitté l’hôpital cinq jours après l’accouchement, avec une petite fille en bonne santé et une énorme cicatrice sur le ventre.

Je n’ai pas su ce qui s’était réellement passé pendant 11 ans. Mon monde s’est effondré lorsque j’ai essayé de concevoir à nouveau.

J’avais pris la pilule contraceptive pendant tout ce temps depuis que j’avais accouché et il n’était donc pas étrange que je n’aie pas eu mes règles.

Publicité 2


Mais je me suis fiancée et je voulais avoir un autre enfant, alors je suis allée voir le médecin.

Il m’a examinée, m’a fait asseoir, m’a donné un verre d’eau et m’a dit que je n’avais pas d’utérus.

Crédit photo: Afrique femme

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Témoignage : je me nomme cécile âgée de 33 ans.j’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. j’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hél@s ! je n’ai fais que gaspiller mes sous. mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. c’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excus@nt,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me pl@ins même pas et nous nous aimons plus d’avantages. la bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. sincèrement je n’arrive pas à y croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.je ne sais pas de quelle magie il est doté, veuillez le contacter :
    tél (whasapp/viber/imo) : 0022-966-547-777
    voici son site : maraboutvoyantretouraffectif.simplesite.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer